Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une Bretonne devient la meilleure apprentie coiffeuse de France

Charlyne Déjeux, 18 ans, est devenue meilleure apprentie de France il y a deux semaines. Cette habitante de Douarnenez travaille dans un salon de coiffure à Plogastel-Saint-Germain (Finistère).

Charlotte, Marylin Louboutin, Charlyne Dejeux et Morgane, les quatre coiffeuses de l'Atelier de Marylin
Charlotte, Marylin Louboutin, Charlyne Dejeux et Morgane, les quatre coiffeuses de l'Atelier de Marylin © Radio France - Roméo van Mastrigt

C'est son prénom qui a été appelé en premier sur la scène du meilleur apprenti de France il y a deux semaines au Mans. "Je ne savais pas quoi faire... Aller sur le podium ? Je n'y croyais pas du tout, je n'envisageais pas la victoire", raconte-t-elle avec le sourire. Pourtant, cette jeune femme de 18 ans a passé toutes les étapes avec brio : meilleure apprentie du Finistère, de Bretagne puis de France.

Du talent mais surtout du travail

Elle travaille en tant qu'apprentie à l'Atelier de Marylin, un petit salon de coiffure de Plogastel-Saint-Germain depuis cet été. Sa patronne, Marylin Louboutin, avait déjà repéré la pépite : "Il y a le talent certes, mais c'est surtout le travail. Quand on est motivée comme elle, il n'y aucune raison que ça ne marche pas".

ECOUTEZ - Charlyne Dejeux est la meilleure apprentie coiffeuse de France

Une histoire de famille

Et devant le travail, Charlyne ne recule pas : "J'ai travaillé les week-end, les soirs après le travail, jusqu'à 23 heures ou minuit. Je refaisais les chignons, une fois, deux fois, trois fois, jusqu'à ce qu'ils soient parfaits". Cette motivation, elle la tient de sa passion pour la coiffure, enseignée par sa belle-mère, elle aussi coiffeuse : "J'ai su tout de suite que c'était devenu une passion, c'est un peu une histoire de famille".

Charlyne a de la suite dans les idées. Elle vient d'intégrer l'équipe de France de coiffure Espoirs, catégorie Hommes. Elle espère pouvoir participer aux Championnats du monde en septembre 2021, à Osaka au Japon. 

ECOUTEZ - Charlyne Dejeux a intégré l'équipe de France Espoirs

Choix de la station

À venir dansDanssecondess