Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Une cagnotte pour le transfert de Samuel Eto'o au Nîmes Olympique fait le buzz

mercredi 1 août 2018 à 18:42 Par Leila Mechaouri, France Bleu Gard Lozère et France Bleu

Surfant sur une rumeur sur Internet, le Nîmes Olympique a lancé une cagnotte participative devenue virale sur les réseaux sociaux. Objectif : obtenir 5 millions d'euros pour le transfert de Samuel Eto'o à Nîmes.

Samuel Eto'o au FC Barcelone en 2016.
Samuel Eto'o au FC Barcelone en 2016. © Maxppp - Xavier Bertral

Nîmes, France

"Tous les grands clubs ont dans leur effectif de grands joueurs : Neymar au PSG, Falcao à Monaco, Benezet à Guingamp... Et Samuel Eto'o au Nîmes Olympique ?" Voilà le message du Nîmes Olympique sur sa cagnotte leetchi demandant le transfert de Samuel Eto'o au club

Tout est parti d'une rumeur sur les réseaux sociaux : l'international camerounais de 37 ans serait intéressé par un club de Ligue 1. Sur Twitter, le Nîmes Olympique s'en empare avec humour mardi 31 juillet en lançant une cagnotte participative

Avec plus de mille retweets et mentions "j'aime", le tweet devient rapidement viral. A tel point que le principal intéressé, Samuel Eto'o s'en amuse et participe lui-même à la cagnotte. 

En 24 heures, la cagnotte a récolté un peu moins de 450 euros. Loin de l'objectif des 5 millions d'euros pour le transfert de l'ancien joueur du FC Barcelone. Mais suffisamment pour créer le buzz auprès des supporters sur les réseaux sociaux. 

Le hastag #EtooCroco fait le tour de la toile en quelques heures. 

Si la somme n'est pas atteinte au bout de 45 jours, l'intégralité de la cagnotte ira aux Restos du Cœur