Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une croix réapparaît mystérieusement au sommet du Pic Carlit, point culminant des Pyrénées-Orientales

-
Par , France Bleu Roussillon, France Bleu

Victime de profanation, la croix du Pic Carlit avait disparu depuis 2018. Mais ces derniers jours, une nouvelle croix a été installée dans la plus grande discrétion à plus de 2.900 mètres d'altitude.

La nouvelle croix du Pic Carlit
La nouvelle croix du Pic Carlit - @mariie.chn

Mais qui a donc réinstallé une croix au sommet du Pic Carlit ? Ces derniers jours, les randonneurs qui se hissent jusqu'au point culminant des Pyrénées-Orientales découvrent une croix flambant neuve surplombant un paysage à couper le souffle. Lourde de plusieurs dizaines de kilos, elle a été montée à dos d'homme, visiblement de nuit, à 2.921 mètres d'altitude. 

Depuis 2018, le pic Carlit ne possédait plus de croix, suite à un acte de vandalisme. La précédente croix avait été découpée à la meuleuse et jetée dans le vide par des inconnus, après plusieurs mois de polémique : des randonneurs se plaignaient de la multiplication de symboles religieux sur les sommets pyrénéens

La croix victime de profanation, mesurant 1,40 mètres, avait été installée en 2015 par des soldats du centre national d'entrainement commando (CNEC) de Mont-Louis, à l'aide d'un hélicoptère. Il s'agissait à l'époque de remplacer une ancienne croix devenue vieillissante.  Après cet acte de vandalisme, l'Armée avait décidé, en accord avec l’évêché et la Préfecture, de ne pas réinstaller de nouvelle croix, dans un esprit d'apaisement. 

Selon plusieurs randonneurs habitués des lieux, la nouvelle croix installée ces derniers jours ressemble étrangement à l'ancienne. Même taille, même forme, même conception. À un détail près : le logo de l'Armée a été remplacé par un blason arborant la griffe catalane. Contacté par France Bleu, un haut gradé du CNEC confirme : "nous n'avons rien à voir avec l'installation de cette nouvelle croix". 

Le Pic Carlit a beau être situé sur la commune d'Angoustrine, le nouveau maire Christian Pallares affirme lui aussi n'être "au courant de rien" et n'avoir reçu aucune demande d'autorisation. L'évêque de Perpignan Monseigneur Norbert Turini indique n'avoir "aucune information sur qui a souhaité réinstaller ce symbole, mais il s'agit  certainement de personnes meurtries par cette absence ancestrale profanée.  Personnellement je  trouve ce geste très courageux."

"Qui a installé cette croix ? Le mystère est entier", s'amuse Eric Charre, le directeur de la station de ski voisine de Porte-Puymorens, et conseiller municipal d'Angoustrine. "Les personnes qui ont réussi à monter une croix à cette altitude m'inspirent un grand respect. Il y a toujours eu une croix au sommet. Mon arrière-grand-père, guide de haute-montagne, s'était lui-même photographié devant la croix. Depuis deux ans, il manquait quelque chose. Le Pic Carlit renoue avec l'histoire et la tradition".

La nouvelle croix du Carlit photographiée par une randonneuse
La nouvelle croix du Carlit photographiée par une randonneuse - @mariie.chn
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu