Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Une entreprise toulousaine commercialise les premiers urinoirs collectifs pour les femmes

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Les premiers urinoirs collectifs féminins débarquent en France... 2 000 ans après les urinoirs masculins ! Distribués par une entreprise de Colomiers, près de Toulouse, ils viennent d'être testés pour la première fois en France, lors d'un festival à Sélestat, en Alsace.

Trois femmes peuvent accéder à ces urinoirs collectifs
Trois femmes peuvent accéder à ces urinoirs collectifs - Lappee

Toulouse, France

Quelle femme n'a pas connu les files d'attente interminables et l'angoisse d'aller aux toilettes lors d'un festival, d'une soirée dans un bar, ou pendant les férias ?

Certaines se retiennent de boire pour éviter d'aller admirer la cuvette, souvent sale, d'autres tentent de se cacher entre deux voitures. Et bien, mesdames, cette galère va peut-être prendre fin avec l'urinoir collectif 100% féminin.

Médaille d'or au concours Lépine

Baptisé Lapee (comme "pee" de faire pipi en anglais), cet urinoir a été inventé par un danois, Alexander Egebjerg, et une parisienne, Gina Périer, et a remporté une médaille d'or au dernier Concours Lépine. Il est distribué par une seule entreprise en France : Terreo, société d'assainissement basée à Colomiers, à l'ouest de Toulouse.

Il vient d'être testé pour la première fois au festival "Summer Vibration" qui a eu lieu ces 25, 26 et 27 juillet à Sélestat en Alsace.

Une hélice rose de trois places, sans porte

Concrètement, à quoi cela ressemble ? Il y a trois urinoirs rose fushia, histoire que les hommes comprennent que c'est réservé aux femmes, qui forment comme une hélice de bateau, avec des marches qui permettent de voir, sans être vue.

Il faut monter quelques marches pour arriver à l'urinoir - Aucun(e)
Il faut monter quelques marches pour arriver à l'urinoir - Lapee

A l'intérieur, pas de papier (mais une poubelle), et pas de siège. Celles qui ne sont pas amatrices de squat pourront cependant s'accrocher aux parois !

Les architectes qui ont pensé ce produit assure que dedans, on peut voir sans être vue. - Aucun(e)
Les architectes qui ont pensé ce produit assure que dedans, on peut voir sans être vue. - Lapee

"Une femme prend en moyenne 3 minutes pour aller aux toilettes, alors que là, c'est plié en 30 secondes. On gagne donc du temps dans les files d'attente", détaille Léa Ducos chargée de développement de Lapee chez Terreo. "_Le fait qu'il n'y ait pas de porte est rassurant aussi_. Qui sait qu'est-ce-qui se passe derrière une porte ? Là, on peut éviter les viols et les drogues."

Un urinoir écolo 

Construit en polyéthylène, Lapee est par ailleurs 100% recyclable. Il peut être associé à une cuve de 1 100 litres, "l'équivalent de trois femmes qui feraient pipi pendant 48 heures", précise Léa Ducos. 

Il peut également être raccordé aux réseaux d'évacuation des eaux usées. Il ne nécessite pas d'eau, ni d'électricité. Cet urinoir est également en deux parties et donc facilement démontable et transportable.

A la conquête de l'Occitanie 

Apres un premier test en Alsace, Terreo se voit déjà conquérir l'Occitanie.

La mairie de Toulouse veut installer des urinoirs masculins, pourquoi pas des urinoirs féminins ? On essaie de les convaincre. On a des festivals intéressés, notamment à Pech-David à Toulouse, ainsi que des collectivités.–Léa Ducos, chargée de développement de Lapee chez Terreo

Léa Ducos a rendez-vous avec des représentants de Toulouse Métropole en septembre prochain.

Choix de la station

France Bleu