Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Une étrange lueur aperçue dans le ciel de Dordogne

-
Par , France Bleu Périgord, France Bleu

Alors que la Terre traverse en ce moment le nuage des Perséides, plusieurs habitants du nord-ouest de la Dordogne racontent avoir aperçu une grande lueur avec une traînée verte dans le ciel ce mercredi soir. Il s'agit probablement d'une météorite plus grosse que d'habitude.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Maxppp - PEDRO PUENTE HOYOS

Dordogne, France

La campagne périgourdine est un lieu idéal pour observer le ciel et plusieurs habitants du nord-ouest du département ont pu en profiter ce mercredi soir. Ils sont plusieurs à décrire sur Facebook une "grande lueur dans le ciel", aperçue vers 22 heures du côté de Ribérac et Verteillac. Certains parlent d'une "grosse étoile filante vert bleu." 

Le phénomène a été vu jusque chez nos voisins charentais. Murielle Dupont par exemple habite à Mansle.  Elle raconte avoir vu "une lumière vive qui bouge" et précise que selon elle, "ce n'est pas un avion car il n'y a pas de lumières qui clignotent." 

Un gros caillou qui se consume dans l'atmosphère

Pour Gérard Prédignac, responsable du club d'astronomie Régulus de Thiviers et de l'observatoire du Haut Périgord, ces descriptions laissent peu de place au doute : "On a de grandes chances pour que ça soit _une météorite un peu plus grosse que d'habitude_, un gros caillou qui contient des minéraux et des métaux." Cette météorite entre dans l'atmosphère à très grande vitesse, "et va tellement s'échauffer qu'il va brûler entièrement dans l'atmosphère. On appelle ça un météore ou un bolide quand ils sont vraiment très gros."

D'où vient la couleur verte ? 

La couleur dépend en fait "de la constitution de cette météorite, notamment de _la teneur en divers métaux_." précise Gérard Prédignac. "Cela peut créer une luminosité très importante qui va éclairer pendant quelques instants le paysage."

Et il tient à rassurer : "Ces cailloux n'arrivent pratiquement jamais au sol, sauf s'ils sont très gros, parce qu'ils sont consumés entièrement dans l'atmosphère avant."

Un phénomène pas si rare 

Impressionnant, le phénomène n'est "pas spécialement rare" pour autant. Gérard Prédignac en a observé un il y a une dizaine de jours à l'observatoire. C'est d'autant moins surprenant qu'en ce moment, la Terre "passe dans des traînées de poussières et de cailloux laissées sur la trajectoire des comètes lorsqu'elles se rapprochent du soleil. Lorsque la Terre traverse ces essaims de météorites, il y en a certaines qui rentrent dans l'atmosphère à très grande vitesse. C'est spectaculaire !"