Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Une famille caennaise fait un don de deux millions d'euros pour soigner des enfants maliens

mercredi 3 octobre 2018 à 19:43 Par Marcellin Robine, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu

La chaîne de l'espoir a reçu un don exceptionnel : non pas 20.000 € ou 200.000 € mais 2 millions d'euros ! Un don d'une famille caennaise pour cette association qui opère des enfants étrangers atteints de maladies cardiaques. Une unité de chirurgie cardiaque pédiatrique a pu ouvrir au Mali.

Enfant de  Madagascar opéré par la Chaîne de l'Espoir (photo d'illustration)
Enfant de Madagascar opéré par la Chaîne de l'Espoir (photo d'illustration) © Maxppp - Philippe Lissac / Godong/picture alliance / Godong/Newscom/MaxPPP

Caen, France

C'est après la mort de son père en 2015 qu'Eric Festoc décide avec sa mère d'offrir deux millions d'euros à la chaîne de l'espoir. Cet aide-soignant au CHU de Caen ne savait rien des économies de son père. Mais lorsque sa mère lui demande s'il est d'accord pour faire un don à la chaîne de l'espoir, sa réponse est très rapidement positive. "Je connaissais moi-même l'association et je savais que mes parents voulaient faire quelque chose pour les enfants."

Le professeur Alain Deloche qui a fondé l'association La chaîne de l'espoir attendait un don pour le Mali depuis de nombreuses années. Lorsqu'il a appris par un appel téléphonique de la mère d'Eric la bonne nouvelle, il était très surpris. "Je lui ai demandé si elle n'avait pas confondu avec des francs", admet-il deux ans après le coup de fil. "Aujourd'hui, je suis heureux et soulagé."

Des enfants soignés près de leurs familles

Une unité de chirurgie cardiaque pédiatrique a été inaugurée en septembre 2018 en présence d'Eric Festoc et de sa mère à Bamako au Mali. "L'accueil a été extraordinaire, je ne pensais pas qu'un peuple pouvait donner autant de joie", raconte l'aide-soignant. "Tous les ans, environ huit enfants maliens viennent en France pour se faire soigner alors qu'il y en a 2 700 autres qui attendent. Aujourd'hui, ils peuvent être opérés près de leurs familles."

Eric Festoc compte retourner au Mali dans quelques années. Il souhaite aussi aider à construire un lieu d'accueil pour les familles à côté de l'hôpital.