Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une fête du coq à Saint-André-de-Valborgne pour promouvoir la ruralité

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Ce dimanche 9 août, le maire de Saint-André-de-Valborgne (Gard), Régis Bourelly organise une fête dans son village pour fêter la ruralité. Il y a un an, il posait un panneau à l'entrée de la commune "Attention village français", excédé par les touristes intolérants.

On va fêter le coq, symbole de ruralité à Saint-André-de-Valborgne (Gard).
On va fêter le coq, symbole de ruralité à Saint-André-de-Valborgne (Gard). © Maxppp - Brigitte AZZOPARD

Sa pancarte avait fait grand bruit, il y a tout pile un an. Régis Bourelly, le maire de Saint-André-de-Valborgne à la frontière du Gard et la Lozère, accueillait les touristes avec ces mots : "Attention, village français, vous pénétrez à vos risques et périls." Il ne supporte plus les citadins qui se plaignent du bruit du clocher, du chant du coq ou même du clapotis de la fontaine. Son geste avait provoqué un véritable sursaut chez de nombreux maire ruraux. 

"Pour eux, nous sommes des demeurés"

Régis Bourelly ne veut pas en rester là. Comme il le dit lui-même "Il y en a marre de se faire embêter par ceux des villes qui ne connaissent rien à notre vite ! Pour eux, nous sommes des demeurés. C'est totalement faux, nous sommes de gros travailleurs, des gens qui font sans les commodités, qui se débrouillent." 

Pour continuer à défendre le terroir qu'il aime, il organise dans le village une "petite fête, avec une peña, des éleveurs et leurs bêtes, des commerçants de produits locaux." Un circuit est mis en place avec la gendarmerie, le port du masque est de rigueur et les mains seront allègrement arrosées de gel hydroalcoolique

"On a fait les choses dans les règles !" se félicite le maire, qui invite tous ceux qui respectent la campagne à venir dès 9 heures ce dimanche 9 août.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess