Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une fresque monumentale peinte sur une résidence du Barcarès

-
Par , France Bleu Roussillon

L'artiste-peintre de la mairie du Barcarès (Pyrénées-Orientales) est en train de créer une fresque gigantesque sur plusieurs bâtiments de la résidence Saint-Ange, près du port.

Vous la verrez sûrement depuis la quatre-voies, "peut-être même depuis l'autoroute", se réjouit l'artiste-peintre Franck Maurence. L'employé de la mairie du Barcarès, connu pour ses peintures sur de nombreux bâtiments de la commune, travaille depuis deux mois sur la création d'une fresque monumentale près du port. Plusieurs immeubles de la résidence Saint-Ange, avenue Annibal, seront bientôt recouverts par la célèbre vague bleue de l'artiste japonais Hokusaï. C'est sûrement la plus grande fresque des Pyrénées-Orientales.

Au total, 17 mètres de mur en hauteur et 120 mètres de profondeur. L'idée est de remettre un peu de couleurs sur ces bâtiments des années 1970. Franck Maurence n'en est d'ailleurs pas à son coup d'essai. Le peintre est connu dans la commune pour avoir repeint au moins une quinzaine d'édifices de manière originale. 

La vague d'Hokusaï, c'est la Joconde des Japonais !

L'idée vient du maire, Alain Ferrand. "Il voulait quelque chose de spectaculaire, raconte Franck Maurence. J'ai réfléchi, je lui ai proposé plusieurs choses qui ne lui allaient pas. Jusqu'à la vague d'Hokusaï. Au Japon, c'est certainement la Joconde de leur Histoire de l'art !"

Une "petite" reproduction de l'oeuvre occupe le côté de la résidence, face au rond-point. Sur les façades, devant l'avenue, le challenge est d'adapter le tableau sur une surface bien plus grande. "Comme le bâtiment est beaucoup plus long, et vu le format du tableau, il a fallu inventer la suite logique de l'oeuvre, comme s'il y avait deux autres tableaux."

Bientôt un trompe-l'œil sur le côté de la résidence

Le projet devrait être terminé courant du mois de juin. La météo pourrait éventuellement causer quelques retards. Outre la fresque monumentale face à l'avenue Annibal, une anamorphose sera créée à partir du côté de la résidence (devant le rond-point) et qui se poursuivra sur les bâtiments de l'autre côté, face à la mer. Le trompe-l'œil sera visible depuis un point de vue bien précis et signalé aux passants.

La fresque vue depuis les échafaudages.
La fresque vue depuis les échafaudages. - Franck Maurence
Choix de la station

À venir dansDanssecondess