Insolite

Une galette des rois peut cacher un diamant à Belleville et Custines

Par Isabelle Baudriller, France Bleu Sud Lorraine et France Bleu jeudi 7 janvier 2016 à 20:24

Julie Lelut, ses galettes et l'un des deux diamants
Julie Lelut, ses galettes et l'un des deux diamants © Radio France - Isabelle Baudriller

Deux diamants à gagner en achetant l'une de leurs 1.400 galettes des rois : c'est la bonne idée d'un jeune couple de boulangers-pâtissiers de Meurthe-et-Moselle. Julie et Nicolas Lelut, installés à Custines et Belleville, au nord de Nancy, ont déclenché le buzz !

Ils ne manquent pas de flair ! Julie et Nicolas Lelut ont eu LA bonne idée pour l'épiphanie 2016. Dans leurs galettes des rois, sont dissimulées deux fèves en forme de faux diamants. Lesquelles donnent droit à un vrai diamant certifié de 0,2 carat d'une valeur de 600€ chacun. Les galettes sont en vente depuis le 26 décembre. Jusqu'à ce jeudi 7 janvier, personne n'a découvert les précieuses fèves. 

Hasard

"Le diamant, j'aimerais bien l'avoir donc je vais encore acheter des galettes. Cette boulangerie-là fait vraiment de bons produits. Beaucoup de kilos en prévision !", sourit une fidèle cliente, à Belleville. Où sont cachées les précieuses fèves ? Impossible de soutirer la moindre information à Julie Lelut : "Je n'ai pas voulu savoir étant donné que je suis à la vente. Je ne voulais vraiment pas privilégier telle ou telle personne. Les galettes ont été mélangées, il faut vraiment que ce soit le hasard".

L'idée m'est venue tout bêtement en discutant avec ma coiffeuse qui est mariée avec un joaillier. De fil en aiguille, on s'est dit pourquoi ne pas faire plaisir à une de nos clientes à Belleville et une autre à Custines ? La personne revient avec sa fève gagnante et repart avec son trésor !"

Comment Julie Lelut a-t-elle eu cette idée brillante ?

Un joli coup pour le couple trentenaire qui a attiré l'attention de plusieurs médias étrangers, en Israël, Belgique, Angleterre et Allemagne. Une Luxembourgeoise s'est même déplacée spécialement, semble-t-il, avec l'espoir de repartir avec un solitaire !

Partager sur :