Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Une médaille pour le père Noël d'Amiens

dimanche 2 septembre 2018 à 11:14 Par François Sauvestre, France Bleu Picardie

Le Père Noël d'Amiens, de son vrai nom Joseph Boinet, a reçu samedi 1er septembre la médaille de la citoyenneté à l'Hôtel de ville d'Amiens. Le 11 août dernier, il a porté secours à deux touristes pris dans un incendie, quartier Saint-Leu.

Joseph Boinet, en compagnie de sa femme Chantal, a reçu une médaille pour son acte héroïque le 11 août dernier.
Joseph Boinet, en compagnie de sa femme Chantal, a reçu une médaille pour son acte héroïque le 11 août dernier. © Radio France - François Sauvestre

Amiens, France

Joseph Boinet, celui que l'on surnomme le "Père Noël" à cause de sa longue barbe blanche et de ses habits rouges, est désormais un héros dans le quartier Saint-Leu. Samedi 1er septembre, il reçoit une médaille de la citoyenneté par la ville d'Amiens. La raison : le 11 août dernier, l'homme portait secours à deux touristes strasbourgeois, piégés  par les flammes dans un bâtiment du quartier Saint-Leu

"Cela me semblait important, en tant que maire, de montrer que l'on avait de belles personnes, de le montrer en exemple et que cela donne des idées", réagit Brigitte Fouré, maire d'Amiens, au moment de la remise de la médaille. Elle ajoute : "Je suis sûre que si l'on était tous un peu plus des Joseph, le monde serait transformé." Le couple de rescapés, qui n'a pas pu se déplacer pour l'occasion, est reconnaissant. "Je trouve que c'est amplement mérité. La main tendue, c'est une chose un peu rare de nos jours. On le porte dans notre coeur, moi c'est quelqu'un que je n'oublierai pas", glisse Nathalie.

Joseph Boinet, lui, est ravi, mais reste humble : "Si j'ai envoyé le message aux autres, je suis content." Reste maintenant pour le Père Noël à trouver l'emplacement de sa médaille.