Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

PHOTOS - Une nouvelle vie pour l'armoire normande grâce au "street art"

Laurent Courtier, antiquaire à Vernon, dans l'Eure, vient de créer avec un associé Normand Design. La société propose de transformer les armoires normandes en œuvres d'art et redonne vie à un meuble en perte de vitesse.

Laurent Courtier, un des deux associés de Normand Design à Vernon, qui redonne une nouvelle vie aux armoires normandes et sauve le patrimoine local
Laurent Courtier, un des deux associés de Normand Design à Vernon, qui redonne une nouvelle vie aux armoires normandes et sauve le patrimoine local © Radio France - Laurent Philippot

Plus au goût du jour et "lourde comme un âne mort" : selon Laurent Courtier, l'armoire normande n'a plus la cote. L'antiquaire de Vernon et son associé confient des armoires normandes à des artistes de "street art", "des gens assez connus dans la région et sur Paris", pour donner un coup de jeune à ce meuble un peu encombrant. "Ça a été un peu compliqué pour eux de peindre dessus, car ils n'ont pas l'habitude d'avoir des moulures et des volumes aussi grands" reconnaît l'antiquaire. Car le meuble est gardé dans son jus, après un passage chez un ébéniste. 

L'armoire normande est dépassée, car elle a un côté austère. Elle est compliquée à mettre dans une pièce maintenant, mais plus moderne et avec des couleurs, on peut séduire des jeunes qui ne veulent pas avoir du chêne tout noir ou tout foncé chez eux - Laurent Courtier

À ceux qui se désolent de voir une armoire normande "saccagée", Laurent Courtier répond que "ça c'est toujours fait". "Sous Louis XVI, beaucoup d'armoires étaient peintes en gris". Du gris, il y en a peu sur les armoires de Normand Design, c'est même un festival de couleurs. À la manœuvre, des "street artistes" comme Jacques Blézot, un jeune de... 71 ans, Crey132 ou le Parisien Jo Di Bona

Jacques Blézot, jeune artiste de 71 ans, a choisi Goldorak, héros de l'enfance de Laurent Courtier, pour la première armoire de Normand Design
Jacques Blézot, jeune artiste de 71 ans, a choisi Goldorak, héros de l'enfance de Laurent Courtier, pour la première armoire de Normand Design - Normand Design

REPORTAGE - La nouvelle vie de l'armoire normande - Laurent Philippot

Le léopard normand de Crey132
Le léopard normand de Crey132 - Normand Design

Quand l'armoire normande devient une œuvre d'art

Frédéric Érisay, le directeur général d'Érisay Réceptions à Saint-Aubin-sur-Gaillon, est le premier acquéreur en France d'une des ces armoires nouvelle génération. Une armoire qui a pour lui une histoire familiale : "C'était l'armoire de ma belle-maman qui habitait la maison juste de la nôtre. À sa disparition, on a vidé la maison et ces armoires, personne de la famille n'en voulait", raconte le traiteur :

Pour Frédéric Érisay, il s'agit de "sauvegarder ce patrimoine"

Personne n'en veut, parce que c'est grand, parce que petits appartements, parce que c'est plus la mode d'IKEA - Frédéric Érisay

L'entrepreneur confie l'armoire de belle-maman à Normand Design. Jo Di Bona a mis en valeur Paul Bocuse _"_un de nos mentors" estime Frédéric Érisay, fier de sauvegarder le patrimoine local tout en mettant en avant son métier.

L'armoire de belle-maman de Frédéric Érisay trône fièrement dans le hall de l'entreprise Érisay Réceptions à Saint-Aubin-sur-Gaillon
L'armoire de belle-maman de Frédéric Érisay trône fièrement dans le hall de l'entreprise Érisay Réceptions à Saint-Aubin-sur-Gaillon © Radio France - Laurent Philippot

Dans les salles de vente, les armoires normandes restent bien souvent sur les bras des commissaires-priseurs, bien contents de les voir partir à deux cents euros. Mais en devenant une œuvre d'art unique, son prix grimpe en flèche : "ça vaut 12.000 euros, hors taxe" précise Laurent Courtier mais "il y a tout un système de défiscalisation" s'empresse d'ajouter l'antiquaire. "Ça devient une œuvre d'art parce qu'il y a le nom de l'artiste et parce que ça devient un tableau", précise-t-il. L’œuvre peut également être louée pour une durée de 12 à 36 mois. Pour attirer l'investissement des chefs d'entreprise, Normand Design interviendra et exposera des armoires à l'Université des entrepreneurs normands organisée par le MEDEF Normandie le 3 novembre 2020 à Deauville (Calvados).

Choix de la station

À venir dansDanssecondess