Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une octogénaire du Mans lègue 500 000 euros à la SNSM du Croisic

-
Par , France Bleu Maine, France Bleu Loire Océan

La société nationale de sauvetage en mer (SNSM) du Croisic a reçu un véritable pactole. Une octogénaire de 84 ans a choisi de lui léguer 500 000 euros. Cette habitante du Mans venait régulièrement en vacances dans ce port de Loire-Atlantique, elle souhaite que ce legs serve aux moyens nautiques.

Un don providentiel pour la SNSM (sauvetage en mer) du Croisic. Elle vient de recevoir un legs de 500.000e.
Un don providentiel pour la SNSM (sauvetage en mer) du Croisic. Elle vient de recevoir un legs de 500.000e. © AFP - Sébastien Salom-Gomis

Une bonne nouvelle simple comme un coup de fil. En mai dernier, un avocat sarthois a contacté Gérard Le Cam, le président de la SNSM du Croisic pour l'informer d'un legs. La procédure est classique pour la société nationale de secours en mer qui doit son fonctionnement pour 80% à  des dons. Ce qui l'est moins c'est d'une part l'origine de la donatrice, Le Mans, et surtout la somme en jeu : 500 000 euros. 

Un legs pour de nouveaux moyens nautiques

"Je suis resté sans voix " témoigne alors Gérard Le Cam. Des services de la SNSM, la généreuse octogénaire et son défunt mari n'en n'ont jamais eu besoin. Mais adeptes de la voile, ils ont passé de nombreuses vacances au Croisic d'où le choix de ce legs.  C'est en fait pour respecter les dernières volontés de son époux que ce don a été fait par cette mancelle de 84 ans. Mais avant de mourir, son mari avait  bien précisé que l'argent devait être investi dans de nouveaux moyens nautiques.

La condition a donc été couchée par écrit dans l'acte notarié qu'est allé signer cet automne Gérard Le Cam au Mans. Les 500 000 euros serviront alors à faire construire un bateau et à en financer en partie un deuxième. Pour autant pas question de fêter ce don providentiel, Gérard Le Cam assure qu'il n'aurait quand même pas fallu commencer à  dépenser de l'argent destiné à améliorer les secours. 

Au Croisic, chaque année, la SNSM effectue une centaine de sorties en mer,  pour des opérations allant de Belle-Ile (Morbihan) à Noirmoutier (Vendée).  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess