Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Une pâtissière sarthoise autodidacte crée la Marillette, un biscuit aux rillettes

-
Par , France Bleu Maine, France Bleu

Une petite galette jaune fourrée aux rillettes maison. C'est ce qu'a inventé Marie-Laure Bonaïdi, une pâtissière sarthoise.

Stéphanie Calero (à droite) accueille les Marillettes de Marie-Laure Bonaïdi (à gauche) dans son épicerie, Epi.fany à Saint-Ouen-en-Belin.
Stéphanie Calero (à droite) accueille les Marillettes de Marie-Laure Bonaïdi (à gauche) dans son épicerie, Epi.fany à Saint-Ouen-en-Belin. © Radio France - Clémentine Sabrié

Sarthe, France

Les Marillettes se sont vendues comme des petits pains à la Foire du Mans. Les stocks de la pâtissière Marie-Laure Bonaïdi se sont écoulés en moins d'une journée. "Ce sont des biscuits ronds, qu'on considère comme des galettes, qui sont cuits avec les rillettes", décrit la Sarthoise de 31 ans. La recette est simple : des œufs, du lait et de la farine, entre autres. "Le reste c'est tip top secret", s'amuse Marie-Laure.

Un gâteau artisanal et local

Tous ses ingrédients viennent de fermes proches de son domicile de Maresché. Ses rillettes sont faites maison, préparées par son mari. Cet ancrage local plait à Stéphanie Calero, qui tient une épicerie à Saint-Ouen-en-Belin

"Le coup des rillettes avec le biscuit, c'est le côté vraiment très sarthois. Ici, on est vraiment très local et les gens attendent déjà avec impatience."

Dans sa boutique, Lisiane, une cliente retraitée hésite : "Je ne sais pas, parce que sucré et salé... Bof bof , mais bon ça n'empêche pas qu'on peut goûter aussi !" Trempée dans le café, à l'apéritif ou au goûter, la Marillette se sert à toute heure de la journée. Marie-Laure Bonaïdi a déposé le nom de ses gâteaux. Comme elle est la première à cuisiner des biscuits aux rillettes, elle a obtenu un brevet.

Elle adapte son activité aux pics de sa fibromyalgie

La trentenaire a commencé la pâtisserie à la suite du diagnostic du handicap de son fils et de sa propre fibromyalgie. "Je vis constamment avec l'impression d'être passée sous un camion", explique-t-elle. C'est une maladie à vie qui n'a pas de traitement. Parfois, la douleur est plus faible. Elle profite de ses moments de répit pour pâtisser. "Les biscuits ont une durée de conservation longue. Ce qui me permet de les faire à l'avance et de me reposer quand je sens que j'en ai énormément besoin."

Marie-Laure Bonaïdi adapte également ses biscuits aux différents régimes alimentaires. "Moi j'en mange sans gluten", précise-t-elle. Elle en prépare aussi sans lactose, par exemple. Ses gammes particulières sont disponibles sur demande, sur sa page Facebook Pastry Biscuits. Elle va bientôt développer un site internet pour pouvoir en expédier dans toute la France. Sinon, ses Marillettes sont disponibles à l'office de tourisme de Beaumont-sur-Sarthe. Dès le mois de décembre, elles seront aussi en vente au Super U de Fresnay-sur-Sarthe.

Choix de la station

France Bleu