Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Une pétition pour rapatrier le Grand Théâtre de Nîmes

lundi 24 juillet 2017 à 14:09 Par Julien Ruderic, France Bleu Gard Lozère

Exilés depuis 1982, les vestiges du Grand Théâtre de Nîmes se dressent fièrement au fond de l'aire d'autoroute de Caissargues en direction d'Arles. Au grand désespoir de Philippe Santerre, féru d'Histoire nîmois, qui a lancé une pétition pour que le monument retrouve sa ville d'origine.

Alain et Tina, touristes antibois, s'attardent au pied des vestiges du Grand Théâtre.
Alain et Tina, touristes antibois, s'attardent au pied des vestiges du Grand Théâtre. © Radio France - Julien Ruderic

Nîmes, France

Avant l'entrée de l'aire de Caissargues, sur l'A59 en direction d'Arles, de sa voiture, on peut remarquer deux panneaux : l'un notifiant la présence d'un musée archéologique et l'autre arborant un dessin de grandes colonnes. Si l'on pousse jusqu'à rentrer sur cette aire, par curiosité ou par nécessité, on arrive dans un lieu surprenant.

Calme et agréable, ce bord d'autoroute héberge deux édifices, un musée archéologique et un monument aux allures antiques, sur lesquelles on peut lire "THEATRE". Ce dernier est en fait ce qu'il reste de ce qu'était l'entrée du Grand Théâtre de Nîmes. Sur place, aucune indication n'explique sa provenance, ni son histoire.

Pour cette raison, Philippe Santerre, agent immobilier nîmois, espère rendre de sa valeur à l'édifice. Il a donc lancé une pétition en ligne demandant au maire, Jean-Paul Fournier, pour que les colonnes du Grand Théâtre soient rapatriées à Nîmes. "Ça aurait plus d'utilité par rapport aux touristes dans le centre-ville de Nîmes que pour les automobilistes qui font une halte sur l'aire de l'autoroute", avance M. Santerre pour expliquer son projet.

Bien qu'il ne sache pas exactement où l'on pourrait réintégrer le Grand Théâtre, il espère une "dynamique citoyenne des Nîmois" pour amener le maire à s'intéresser aux vestiges. Pour l'heure, sa pétition a recueilli près de 700 signatures, mais il en espère encore plus.

Le Grand Théâtre a été inauguré en 1800 et détruit lors d'un incendie en 1952.Il ne reste plus que son entrée, sur l'aire d'autoroute de Caissargues. - Radio France
Le Grand Théâtre a été inauguré en 1800 et détruit lors d'un incendie en 1952.Il ne reste plus que son entrée, sur l'aire d'autoroute de Caissargues. © Radio France - Julien Rudéric

Retour sur l'aire d'autoroute de Caissargues, où les visiteurs s'intéressent de près ou de loin au Grand Théâtre derrière eux, sans que personne ne sache vraiment d'où il vient. " C'est un vrai théâtre ou une reproduction ?" se demande Véronique. "C'est un arc de triomphe grec ? Romain ? Gréco-romain ?" s'interroge Claudine, tandis qu'Alain déplore le fait "qu'aucune information n'est affichée sur le bâtiment". Par contre, toutes les personnes de passage sont unanimes : elles n'aimeraient pas voir le monument déplacé de nouveau.

Le Grand théâtre a été inauguré en 1800. Rien d'antique, donc. S'il a été déplacé, c'est en raison d'un incendie volontaire qui l'a ravagé. En 1952, Eva Closet, chanteuse lyrique belge, accompagne son beau-fils pour le faire auditionner au théâtre. Mais il sera recalé par le directeur. Pour se venger, Eva Closet mettra le feu au théâtre.

Par manque de moyen, il ne sera jamais restauré et restera délabré jusqu'en 1983, date de la décision d'y installer à la place une médiathèque, le Carré d'art, par le maire d'alors, Jean Bousquet. Le Grand Théâtre de Nîmes se retrouva donc à cette période au bord de l'autoroute. Le Carré d'art, lui, a été inauguré en 1992.