Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une randonnée avec des dromadaires à travers le massif de la Gardiole

-
Par , France Bleu Hérault, France Bleu

Une cinquantaine de personnes a participé à une randonnée en compagnie de dromadaires dans le massif de la Gardiole (Hérault) ce dimanche 8 mars. Il s'agissait en fait de déménager à pieds ces animaux de leur ancien à leur nouveau centre.

Une cinquantaine de personnes ont accompagné le déménagement des dromadaires de Balaruc à Frontignan durant un parcours de 10 kilomètres
Une cinquantaine de personnes ont accompagné le déménagement des dromadaires de Balaruc à Frontignan durant un parcours de 10 kilomètres © Radio France - Elena Louazon

Ils se sont rassemblés pour dire au revoir à l'ancien centre. Une cinquantaine de personnes ont participé dimanche 8 mars à une randonnée de 10 kilomètres en compagnie de dromadaires entre Balaruc-le-Vieux et Frontignan. Un déplacement à pieds entre l'ancienne et la nouvelle structure de l'association Droma Sud, située sur les hauteurs de Frontignan, et un moment important pour Cécile Le Meur, la créatrice du centre, en 2010. "Je suis assez émue, on ne s'attendait pas à ce qu'il y ait autant de monde", confie-t-elle, à quelques secondes du départ des dromadaires du site.

Parmi les randonneurs, des passionnés. Carine, membre de l'équipe de France de jockey de dromadaire a fait près de six heures de route depuis Angoulême pour être là, avec sa fille. "C'est un centre important dans l'univers des dromadaires", explique celle qui possède plusieurs alpagas. Elle a emmené avec elle sa fille de 16 ans, pour partager aussi des souvenirs. "Les dromadaires, c'est un peu mon enfance. Je suis née au Sénégal, c'est les dromadaires que je voyais quand j'étais petite... C'est un retour à certaines racines."

Des animaux de plus en plus recherchés

Avec ses nouveaux locaux, Coralie Le Meur, la fille des fondateurs de l'association, également guide de dromadaires espère développer son activité, en pleine croissance. "Avant je dressais six dromadaires par an, maintenant j'en fais six par mois, sourit la jeune femme de 24 ans. Ça explose en ce moment les dromadaires, et les gens ils ont besoin de savoir comment les manipuler quand le vétérinaire vient, ce genre de choses". 

Un succès qui s'explique par la capacité de production des dromadaires. Ils commencent par exemple à être utilisés pour les vendanges. 

"Le lait de chamelle rencontre un grand succès, ajoute Coralie Le Meur. C'est très très bon, riche en vitamine C, ça aide contre des maladies d'estomac. Les gens en veulent, parfois ils veulent faire leur propre lait et donc ils prennent des dromadaires chez eux."

Les propriétaires de dromadaire sont de plus en plus nombreux constate Coralie Le Meur

L'association Droma Sud s'est installée sur les hauteurs de Frontignan, dans un bâtiment à l'abandon, en cours de réhabilitation. Encore en travaux, il doit rouvrir au public au mieux cet été.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu