Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Une séance de bronzage en plein confinement coûte 135 euros à une habitante de Saint-Julien-en Genevois

-
Par , France Bleu Pays de Savoie, France Bleu

Se faire bronzer peut coûter cher en période de confinement surtout quand ça affole les voisins. Une habitante de Saint-Julien-en Genevois (Haute-Savoie) a ému le voisinage en maillot de bain et en a payé le prix fort : une amende de 135 euros.

Une séance de bronzage en plein confinement coûte 135 euros à une habitante de Saint-Julien-en Genevois (illustration)
Une séance de bronzage en plein confinement coûte 135 euros à une habitante de Saint-Julien-en Genevois (illustration) © Maxppp - -

En cette période de confinement les esprits s’échauffent parfois. La semaine dernière, par un bel après-midi chaud et ensoleillé, une dispute éclate rue de Savoie à Saint-Julien-en Genevois (Haute-Savoie), entre des habitants et une autre riveraine. Il s'agit une femme d'une quarantaine d'années. Elle est en petite tenue et se fait bronzer sur un bout de pelouse publique, quand les autres habitants lui demandent d’arrêter de se faire dorer la pilule et de rentrer chez elle, confinement oblige. 

Elle leur répond en leur montrant ses fesses !

Elle leur répond en leur montrant ses fesses et en mimant des petites tapes... Des riverains finissent par appeler les gendarmes et effectivement ils découvrent une femme en maillot de bain en train de bronzer. Leur arrivée calme les esprits et les ardeurs. La femme est priée de rentrer chez elle, sa serviette sous le bras, ou autour de la taille, ça on ne le sait pas. Elle écope d'une amende de 135 euros pour ne pas avoir respecté le confinement.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess