Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Une semaine sans écran, le défi des enfants d'une école de Fouesnant

lundi 8 octobre 2018 à 18:57 Par Annaïg Haute, France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel et France Bleu

L'équipe de l'école Notre-Dame-d'Esperance de Fouesnant (Finistère) propose un défi aux enfants : se passer des écrans pendant une semaine. Pour leur montrer qu'il est possible de s'occuper autrement, de nombreuses activités sont proposées.

Les enfants regardent parfois les écrans dès le matin, avant d'arriver à l'école.
Les enfants regardent parfois les écrans dès le matin, avant d'arriver à l'école. © Maxppp - LP/ Matthieu de Martignac

Fouesnant, France

Tout est parti du constat d'une enseignante de petite section, qui constate des troubles de l'attention chez les enfants qui regardent des dessins animés avant de venir à l'école. Anne Le Garlantezec explique : "Lorsque je lis une histoire, ils tournent leurs pieds de l'autre coté du banc, ils n'écoutent pas. Lorsque les autres enfants jouent, ils papillonnent dans la classe, ils restent seuls, détruisent les constructions des autres... Et quand je pose la question aux parents, ils me disent qu'il y a des écrans le matin, la tablette, les dessins animés..."

Reportage de France Bleu Breizh Izel à l'école Notre-Dame de Fouesnant

L'équipe pédagogique a donc proposé une semaine sous forme de défi. Les enfants sont invités à se passer d'écran, pour voir ce qu'ils peuvent faire d'autre. L'idée est évidemment de susciter la discussion et de rendre la semaine sans écran ludique. 

"On lance un défi aux enfants, explique la directrice de l'établissement Camille Gléran, qui est de se priver d'écran pendant 5 moments de la journée. A chaque fois un temps sans écran donne un point. Les enfants ne sont pas en concurrence mais on additionne les points de toute l'école"

Les enfants sont invités à noter les jours où ils se tiennent au défi. - Aucun(e)
Les enfants sont invités à noter les jours où ils se tiennent au défi. - Document de l'école

Une conférence pour préparer les parents

Les parents sont aiguillés pour accompagner les parents dans cette semaine à thème. Une conférence leur a été proposée. Sylvie Hay, consultante spécialisée dans la petite enfance, est intervenue sur le thème « L’écran chez l’enfant : au danger du virtuel ». Pour elle, chacun fait à sa mesure, en fonction de l'enfant, et que rien n'est irrémédiable. "C'est vraiment une prise de conscience de l'adulte, affirme cette spécialiste du comportement de l'enfant, de se dire mon enfant est beaucoup devant les écrans, qu'est ce que je vais lui proposer d'autre. Quel temps je lui donne en terme d'attention aussi, pour faire autre chose, prendre du temps pour faire la cuisine ou se promener..."

La directrice de l'école Camille Gléran explique que cette semaine sans écran était nécessaire.

Des partenaires pour proposer des activités aux enfants

Pour montrer aux enfants qu'il est possible de s'occuper autrement, l'école a noué des partenariats avec des acteurs du pays fouesnantais. Chaque soir, après les cours, des activités sont proposées aux enfants.

La boutique Oscar et Lili propose de découvrir des jeux de société. - Aucun(e)
La boutique Oscar et Lili propose de découvrir des jeux de société. - Capture Facebook

La boutique de jeux Oscar et Lili propose par exemple aux enfants de l'école d'emprunter un jeu de société dans la semaine. Le parc Djoomba Land offre des entrées aux familles qui participent au défi et les clubs de handball et de tennis de table offrent des initiations. Le dessinateur Yohann Bihan, sera  présent pour faire profiter les enfants de ses talents et la conteuse Lulu viendra raconter des histoires. Certains élèves pourront également profiter d'un atelier relaxation avec Paola Ravasco

La médiathèque a également prêté des malles de livres, pour permettre de faire des lectures dans les cours de récré. 

La semaine se concluera avec un tournoi de Mölkky et de palets bretons, pour que les parents soient associés à l’événement.

BREZHONEG | Selaouit ar reportaj e skol Itron-Varia Esperañs

Ecouter le reportage en breton dans le journal de 19h de ce lundi soir sur France Bleu Breizh Izel