Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Météo : 13 départements en vigilance rouge canicule, 47 en vigilance orange aux orages

Une sorte de maison en legos géants pousse à Beaufort, la première habitation en polystyrène de la région

-
Par , France Bleu Nord
Beaufort, France

La société auvergnate Prosytec monte dans la région sa première maison en polystyrène, trois fois plus rapide à monter qu'une maison traditionnelle, avec du matériel recyclé. Un concept qui séduit de plus en plus, un hôtel sera bientôt construit à Villeneuve d'Ascq.

Christophe Pépin le futur propriétaire et François Sumera, le directeur technique de Posytec
Christophe Pépin le futur propriétaire et François Sumera, le directeur technique de Posytec © Radio France - Rafaela Biry Vicente

Les sortes de legos géants blancs numérotés attendent d'être placés dans le puzzle de la maison, que des pièces de recyclage explique François Sumera, le directeur technique Hauts de France de Posytec, la société auvergnate qui construit dans la région sa première maison. Des déchets de barquettes alimentaires, etc, qui sont ensuite compactés dans l'usine pour faire des briques de construction, les chutes sont également récupérées pour faire de nouveaux blocs. C'est donc un système vertueux, et "qui ne pollue pas,"  même si le polystyrène contient du pétrole répète le directeur général Fabrice Badin.

Les blocs de construction en polystyrène à assembler
Les blocs de construction en polystyrène à assembler © Radio France - Rafaela Biry Vicente

Une maison de 100 m² montée en trois mois

Une fois les blocs assemblés, des poteaux en béton armé sont coulés, et en trois mois seulement une maison de 100m² peut être montée, soit trois fois moins de temps qu'une maison classique. 

Une habitation qui en plus est passive, c'est à dire qu'il n'y a pas besoin d'installer un chauffage et donc l'occasion de faire de sacrées économies, c'est ce qui a séduit le futur propriétaire Christophe Pépin qui avance aussi le prix, 1500 euros le m² contre 1800 m² en général. 

Le reportage de rafaela Biry-Vicente

Quand à la solidité, si visuellement on peut avoir des doutes, ils disparaissent rapidement assure François Sumera qui travaillait avant dans le BTP classique et qui ne jure maintenant plus que par cette nouvelle matière, "une vraie révolution" pour lui. Ces maisons sont aussi antisismiques, anticycloniques. 

Le concept séduit de plus en plus dans la région, plusieurs maisons sont à l'étude à Saint-Amand les Eaux, Bondues, et un hôtel devrait carrément sortir de terre en septembre à Villeneuve d'Ascq.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess