Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Une statue monumentale de toro bientôt installée devant les arènes de Nîmes

jeudi 6 septembre 2018 à 19:23 Par Hervé Sallafranque, France Bleu Gard Lozère

L'œuvre sera officiellement présentée à Nîmes jeudi 13 septembre en prélude à la feria des Vendanges.

Le socle est prêt pour accueillir la statue
Le socle est prêt pour accueillir la statue © Radio France - Hervé Sallafranque

Nîmes, France

Si vous êtes passé sur le parvis des arènes de Nîmes ces jours-ci, vous avez sans doute remarqué des travaux côté Banque de France. Non, il ne s'agit pas  de la rénovation des arches qui se poursuit. En fait, les ouvriers ont construit un immense socle de 8 mètres de long et 4 mètres de large qui accueillera bientôt une statue impressionnante. En l'occurrence, un toro qui sera officiellement dévoilé au public le jeudi 13 septembre à 11h en prélude à la feria des Vendanges.

Une statue minérale et anguleuse 

Elle n'est pas encore aussi célèbre que la sardine qui a bouché le Vieux-Port de Marseille, mais elle ne va pas tarder à le devenir. La différence c'est qu'elle sera bien réelle. Une statue qualifiée de monumentale, de près de 4 mètres de long et 2 mètres de haut.  Contrairement à celle de Nimeño, elle ne sera pas en bronze ou dans un alliage de métaux quelconques. Non, elle sera minérale : en pierre si vous préférez. Et elle sera anguleuse ou encore cubique selon les termes utilisés. Comprenez qu'elle aura un style très contemporain, opposé là encore à celui très classique du regretté maestro nîmois.  

Le toro, partie intégrante du patrimoine nîmois

Deux philosophies différentes qu'on pourrait rapprocher de l'opposition de styles entre musée de la romanité et arènes ou encore entre Carré d'art et Maison carrée. Mais avec un objectif commun :  affirmer clairement que la tauromachie fait partie intégrante du patrimoine de la ville, à l'image des monuments antiques que les Romains nous ont laissés. 

Reste à savoir comment cette nouvelle statue sera accueillie par les Nîmois, parfois frileux dans ce domaine. Réponse dans moins d'une semaine.