Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Urçay : des éleveurs berrichons installent un distributeur de viande bovine

-
Par , France Bleu Berry

On connaissait les distributeurs de pizzas, de pain ou même de pommes de terre. Il faut aujourd'hui ajouter les distributeurs de viande. Des éleveurs du Chatelet ont installé un distributeur de viande bovine à Urçay dans l'Allier, juste à la limite avec le Cher.

Le distributeur de viande bovine installé à Urçay (Allier)
Le distributeur de viande bovine installé à Urçay (Allier) © Radio France - Michel Benoit

L'objectif de ce couple d'éleveurs, Véronique et Stéphane Aubailly, est d'écouler dix-sept bêtes charolaises à l'année en vente directe. La boutique à la ferme n'y suffit pas, d'où l'idée de ce distributeur, en complément. Une viande qui n'y est pas vendue en colis : " On propose de l'entrecôte, du faux-filet, des steak par deux, détaille Véronique Aubailly. On peut trouver des rillettes de boeuf, ou de la bolognaise, un rosbif pour quatre ou cinq personnes. Des portions très correctes, généralement de deux à quatre personnes." 

Véronique Aubailly a eu l'idée de ce distributeur de viande en complément de la boutique à la ferme et de la ferme auberge dont elle s'occupe. - Radio France
Véronique Aubailly a eu l'idée de ce distributeur de viande en complément de la boutique à la ferme et de la ferme auberge dont elle s'occupe. © Radio France - Michel Benoit

Le prix est majoré de 1 euro au kilo dans ce distributeur pour couvrir les frais : la location de l'appareil (480 euros par mois) mais aussi les frais de déplacement. Ce distributeur se situe à 28 km de l'exploitation. A Urçay, les habitants sont plutôt intéressés : " Je viens d'emménager ici, mais mon voisin m'a dit que la viande était très bonne. Je vais sûrement y goûter. Ca peut être pratique si on a des invités à l'improviste, explique cette jeune femme. Dans le coin, il n'y a plus de boucher. C'est une bonne idée."

Il s'agit de viande charolaise. - Radio France
Il s'agit de viande charolaise. © Radio France - Michel Benoit

Toute la difficulté a été de trouver un bon emplacement. Cette route qui relie St-Amand-Montrond à Montluçon est très passante et il ne fallait pas de boucher à proximité pour ne pas lui faire de concurrence directe. Cinq mois après le début de l'aventure, le bilan est cependant mitigé avoue Véronique Aubailly : " Le coût de la machine est quand même très élevé. Il faudrait marger beaucoup plus pour pouvoir être rentable, mais ce n'était pas le but non plus de faire un gros business. C'était vraiment  d'écouler de la viande et de nous faire connaître tout en valorisant cette image de viande charolaise de qualité. De ce côté là, le but est atteint." En effet, certains clients du distributeur sont venus ensuite à la ferme auberge ou à la boutique au Chatelet.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu