Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Vendée : le coq offert au préfet par des agriculteurs en colère coule des jours paisibles à la préfecture

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu

Les agriculteurs de Vendée avaient offert un coq au préfet lors de leur manifestation à La Roche-sur-Yon fin septembre, pour dénoncer l'intolérance et l'ignorance des urbains face au mode de vie de la campagne. Le préfet l'a gardé, et baptisé Georges... en référence à un illustre Vendéen.

Le coq a été baptisé Georges... référence à un illustre Vendéen.
Le coq a été baptisé Georges... référence à un illustre Vendéen. - Préfecture de la Vendée

La Roche-sur-Yon, France

Qu'est devenu le coq offert par les agriculteurs en colère au préfet de Vendée, lors de leur manifestation devant la préfecture à la fin du mois de septembre, quand 250 tracteurs avaient déferlé sur La Roche-sur-Yon ? La préfecture a apporté une réponse ce vendredi, à l'occasion de l'ouverture du compte Instagram du préfet de la Vendée. 

Georges, en référence à Clémenceau

Le préfet l'a adopté, et installé dans les jardins de la préfecture, situés derrière le bâtiment. Et il l'a baptisé Georges, en référence à un illustre Vendéen, Georges Clémenceau. Il lui a même fait installer un petit poulailler pour que l'animal se sente à l'aise. 

Si le préfet l'a gardé, ça veut dire qu'on a réussi notre coup

Le poulailler du coq de la précture. - Aucun(e)
Le poulailler du coq de la précture. - Préfecture de la Vendée

Les agriculteurs de la FNSEA et des JA avaient symboliquement offert ce coq au préfet pour "dire que quand on vient vivre à la campagne, il faut accepter les bruits de la campagne", explique Brice Guyau, le président de la FNSEA de Vendée : "Si le préfet l'a gardé, ça veut dire qu'on a réussi notre coup. Il va penser à la ruralité tous les jours en le voyant", se félicite le leader syndical. Une référence évidemment à Maurice, le coq charentais qui a remporté sa bataille judiciaire contre des propriétaires qui l'accusaient de nuisance.

Deux poulettes viendront lui tenir compagnie

Georges vient d'un élevage de poules d'ornement. La préfecture envisage de lui trouver "deux poulettes", précisent les services de l'Etat, pour lui tenir compagnie. "Cela fait partie des initiatives pour favoriser le développement durable et la biodiversité, comme les ruches qui sont installées sur le toit de la DDTM, la direction des territoires et de la mer", précise-t-on encore du côté de la préfecture.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu