Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Elle tombe nez à nez avec un ouistiti dans sa cuisine

vendredi 25 août 2017 à 15:02 Par Sébastien Garnier, France Bleu Hérault et France Bleu

Rencontre insolite jeudi après-midi à Vendémian (Hérault) : une femme était dans sa maison avec son petit garçon âgé de 21 mois quand elle a vu dans sa véranda un petit singe. L'animal a été récupéré par des spécialistes et transporté au zoo de Lunaret.

Le ouistiti  dans la véranda de Muriel
Le ouistiti dans la véranda de Muriel - Muriel Lassagne

Vendémian, France

Il est 17h ce jeudi, Muriel Lassagne se trouve dans sa maison à Vendémian. Elle s'occupe de son fils Jules âgé de 21 mois. Soudain, elle aperçoit dans sa véranda un petit animal. D'abord elle pense à un chat, mais découvre en se rapprochant qu'il s'agit d'un animal nettement plus exotique : un ouistiti !

"Il claquait des dents, il avait une bonne paire de griffes, il était pas encourageant du tout !" Muriel

De peur qu'il fasse du mal au bébé, Muriel ferme toutes les fenêtres de sa maison et observe le petit singe naviguer entre la véranda et son jardin. Elle prévient les gendarmes.

Pour éviter que l'animal s'échappe, elle lui donne des morceaux de bananes et de l'eau.

Le zoo de Montpellier a récupéré le singe

Le singe est resté là pendant environ trois heures. C'est l' Office national de la chasse et de la faune sauvage qui est venu le capturer et le transporterau zoo du Lunaret à Montpellier.

Le singe appartenait à un particulier, un habitant de Vendémian. Ce dernier n'est pas un trafiquant il l'avait récupéré dans un laboratoire. Il faut tout de même savoir que la détention illégale d'un animal sauvageest passible de deux ans de prison et 150 000 euros d'amende.

Muriel Lassagne raconte son tête à tête avec le singe