Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Venez faire réparer votre radio ou repriser vos chaussettes gratuitement place Darcy à Dijon ce samedi

samedi 12 mai 2018 à 11:03 Par Lila Lefebvre et Stéphanie Perenon, France Bleu Bourgogne

Une village spécialement dédié à la réparation s'est installé tout ce samedi 12 mai Place Darcy à Dijon. Des artisans locaux vous proposent de réparer vos objets, et le tout gratuitement. Ils vous attendent entre 10h00 et 18h00.

Les artisans de la région s'engagent contre le gaspillage.
Les artisans de la région s'engagent contre le gaspillage. © Radio France - Stéphanie Perenon

Dijon, France

Réviser, restaurer et dépanner : c'est en quelque sorte la devise du Village de la Réparation. C'est la cinquième édition de ce rendez-vous du Grand Dijon. Un Village qui est installé depuis samedi matin Place  Darcy à Dijon. De nombreux artisans locaux vous attendent jusqu'à 18 heures pour réparer gratuitement vos objets.

Réparer plutôt que jeter

Sur le stand de l'association Kelle Fabrik, les bénévoles ne chôment pas. Daniel l'un des bénévoles, a dressé la liste des objets à réparer. "On a un purificateur d'air, trois sèche-cheveux, un destructeur de papier, une bouilloire, un poste radio!"

Un purificateur d'eau, un sèche-cheveux, de nombreux objets ont été apportés par les Dijonnais pour être réparé. - Radio France
Un purificateur d'eau, un sèche-cheveux, de nombreux objets ont été apportés par les Dijonnais pour être réparé. © Radio France - Stéphanie Perenon

Ce poste à cassettes appartient à Florent, "j'y tiens car c'est un cadeau de ma grand-mère". Alors il n'a pas hésité à venir faire un tour au Village, "c'est un peu la dernière chance car j'ai fait tous les magasins à Dijon et je n'ai jamais trouvé la pièce qui manque".

Un poste radio cassette qui n'est pas de la première jeunesse mais qui devrait fonctionner à nouveau promet Marie, adhérente de l'association. C'est elle qui s'y colle, minutieusement, et avec beaucoup de patience "j'adore faire ça, voir comment ça fonctionne à intérieur". C'est aussi une question de principe, "pour moi c'est insupportable l'idée de jeter quelque chose qui devrait marcher, surtout que souvent ça n'est pas grand chose à réparer."

Daniel bénévole à l'association Kelle Fabrik, présent sur le Village de la Réparation à Dijon ce samedi. - Radio France
Daniel bénévole à l'association Kelle Fabrik, présent sur le Village de la Réparation à Dijon ce samedi. © Radio France - Stéphanie Perenon

Un intérêt économique  

L'autre intérêt est économique, mieux vaut réparer que racheter du neuf. Mais si le message fait son chemin auprès du grand public, Daniel regrette que les industriels eux ne jouent pas le jeu. "Ils font de plus en plus du non-réparable comme ces téléphones portables avec des batteries qui ne sont plus accessibles ou sans bordure de protection. Tout est fait pour que ça casse facilement, alors on espère que le gouvernement va protester et interdire l'importation de ces produits."

Apprendre à réparer avec des ateliers couture 

C'est le crédo de Dominique, couturière à l'atelier Puce et Lou à la Fontaine d'Ouche. Car c'est aussi l'objectif du Village de la réparation, montrer les compétences de ces artisans locaux, chacun dans leur domaine. Elle, propose des ateliers où l'on apprend à réparer. "On fait travailler son imagination et c'est très gratifiant."

Dominique, couturière à l'atelier Puce et Lou à la Fontaine d'Ouche, propose des ateliers pour apprendre à réparer mais aussi créer. - Radio France
Dominique, couturière à l'atelier Puce et Lou à la Fontaine d'Ouche, propose des ateliers pour apprendre à réparer mais aussi créer. © Radio France - Stéphanie Perenon

Plus d’infos sur www.grand-dijon.fr