Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Vente du muguet du 1er mai : quelle réglementation à Dijon ?

-
Par , France Bleu Bourgogne
Dijon, France

C'est une tradition française, au 1er mai, tout le monde peut vendre du muguet. Mais attention, pas n'importe comment. Chaque ville choisi ses règles. Découvrez la réglementation à Dijon.

Ce week-end vous avez le droit de vendre du muguet dans la rue, mais il y a des règles à respecter.
Ce week-end vous avez le droit de vendre du muguet dans la rue, mais il y a des règles à respecter. © Maxppp -

Les clochettes de muguet vont sûrement venir fleurir vos maisons ce week-end. C'est le 1er mai et la tradition veut que l'on s'offre des brins de muguet pour se porter bonheur. Comme chaque année, des vendeurs vont donc s'installer à tous les coins de rue dans Dijon. Effectivement, pas besoin d'autorisation officielle ce week-end là exceptionnellement, mais si la vente est tolérée pour les associations et les particuliers, cela ne veut pas dire qu'on peut faire n'importe quoi. En fait, les mairies réglementent la vente par arrêté municipal.

Pas d'emballage, pas d'autres fleurs, pas de tables non plus

Dans la Cité des Ducs, seul le muguet sauvage peut-être vendu dans la rue, c'est-à-dire le muguet qui a été cueilli sans les racines. Les vendeurs d'un jour ne doivent pas l'emballer, ils n'ont pas le droit d'ajouter d'autres fleurs pour en faire des bouquets et ils doivent utiliser des paniers ou des seaux plutôt que des tables ou des tréteaux pour s'installer toute la journée. Dernier point : les vendeurs occasionnels ne doivent pas faire trop de concurrence aux fleuristes et pour cela, ils ont interdiction de s'installer à moins de 100 mètres d'un professionnel.

© Visactu
© Visactu
Choix de la station

À venir dansDanssecondess