Insolite

VIDÉO - L'expédition grandiose de chercheurs isérois en Bolivie, à 6300 mètres d'altitude

Par Alexandre Berthaud, France Bleu Isère mercredi 28 juin 2017 à 18:30

Le camp d'extraaction et la carotteuse étaient situés à 6300 mètres d'altitude, en Bolivie.
Le camp d'extraaction et la carotteuse étaient situés à 6300 mètres d'altitude, en Bolivie. - bruno jourdain/UGA

Le projet Ice Memory consiste à récupérer des carottes de glace dans les profondeurs des glaciers sur les cinq continents, et à les conserver en Antarctique. Après le Mont Blanc l'an passé, des chercheurs isérois sont partis en Bolivie, sur le glacier de l'Illimani.

Le projet Ice Memory a déjà plusieurs années. Il est été tutellé par l'IRD (Institut Recherche et Développement), le CNRS, l'Institut Paul Emile Victor, et l'Université Grenoble Alpes. C'est pourquoi plusieurs chercheurs en glaciologie sont partis en Amérique du Sud cette année. Avec eux, des scientifiques russes, brésiliens, et boliviens, mais aussi de nombreux porteurs. L'expédition a du trouver une fenêtre au milieu de conditions exécrables pour extraire les carottes.

La mémoire dans la glace

L'outil, le carottier, mesure plus de trois mètres de haut et a besoin de stabilité. Les chercheurs ont malgré tout pu mener à bien leur mission. Cent-quarante carottes d'un mètre de long et dix centimètres de diamètre ont été descendues. Elles sont pour l'instant conservées au Fontanil avant de prendre la direction de l'Antarctique, pour servir de matériau pour les scientifiques du futur.

Les carottes permettent chacune d'étudier le climat de 18 000 années à l'endroit du prélèvement, grâce à l'eau et au gaz qu'elles contiennent. Une base de donnée immense, qui sera conservée, et même enrichie par d'autres carottes glaciaires. Prochaine expédition prévue au Mont Elbrouz l'an prochain. À noter que ces expéditions sont financées à moitié par des mécènes.

Les membres Isérois ont eux voulu remercier les porteurs qui les ont aidés, et se souviendront longtemps de cette expérience unique, dans des conditions difficiles. Voici le reportage audio et leur témoignage, ainsi que quelques photos.

Le reportage de la rédaction de France Bleu Isère concernant Ice Memory.

Il a fallu grimper avec tout l'équipement sur le dos pour réaliser l'expédition. - Aucun(e)
Il a fallu grimper avec tout l'équipement sur le dos pour réaliser l'expédition. - bruno jourdain/UGA
Une vue splendide de nuit. - Aucun(e)
Une vue splendide de nuit. - bruno jourdain/UGA
Minuscules au milieu de l'immense nature. - Aucun(e)
Minuscules au milieu de l'immense nature. - bruno jourdain/UGA
Extraire 140 carottes à 6300 mètres d'altitude : pas de tout repos. - Aucun(e)
Extraire 140 carottes à 6300 mètres d'altitude : pas de tout repos. - bruno jourdain/UGA
Dans ce morceau de glace, des milliers d'années d'histoire climatique. - Aucun(e)
Dans ce morceau de glace, des milliers d'années d'histoire climatique. - © UMS Gric
Une cave de glace avait été aménagée pour sotcker les carottes. - Aucun(e)
Une cave de glace avait été aménagée pour sotcker les carottes. - © UMS Gric
Le camp intermédiaire, à 5500 mètres d'altitude, tout de même. - Aucun(e)
Le camp intermédiaire, à 5500 mètres d'altitude, tout de même. - © UMS Gric