Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉO - Des camions de pompiers vendus aux enchères à Saint-Jean-d'Angély

-
Par , France Bleu La Rochelle

Une quinzaine de véhicules de pompiers seront vendus aux enchères ce vendredi après-midi à Saint-Jean-d'Angély (Charente-Maritime). Ce type de vente a lieu deux fois par an et permet au SDIS 17 de renouveler sa flotte. La mise à prix sera fixée par la première enchère. 150 visiteurs sont attendus.

Stéphane Morin, huissier à St-Jean-d'Angély est en charge de la vente
Stéphane Morin, huissier à St-Jean-d'Angély est en charge de la vente © Radio France - Julien Morceli

Et si vous repartiez chez vous avec la grande échelle des pompiers ? Une vente aux enchères est organisée ce vendredi après-midi à partir de 14h à Saint-Jean d'Angély, dans l'est de la Charente-Maritime. Treize véhicules ayant appartenu aux soldats du feu seront mis en vente. Un jet-ski, une gazinière, un nettoyeur haute pression feront aussi partie des lots.

La vente se déroulera au cabinet d’huissiers Morin-Renard. C'est ici qu'atterrit tout le matériel inutilisé par les pompiers de Charente-Maritime. Stéphane Morin, huissier de justice, organise ces ventes deux fois par an. C'est devenu un rituel. 

La vente est ouverte à tous : "On a un panel de gens totalement différents qui viennent parfois de l’Europe entière", explique Stéphane Morin. L'acquisition de véhicules lourds attire particulièrement les acheteurs professionnels comme les forestiers. Les camions sont réaménagés en fonction de leurs usages futurs.

Cinq ambulances seront mises aux enchères. Elles pourront ensuite être transformées en camions aménagés par leurs acheteurs. Encore faut-il ne pas être "trop superstitieux pour dormir dans une ambulance", plaisante Stéphane Morin.

Tous les véhicules devront repasser au contrôle technique une fois la vente conclue. La journée devrait attirer de nombreux acheteurs. L'huissier table sur 150 visiteurs. Quand on lui demande où iront les véhicules invendus, la réponse est claire : "Ça n'arrive jamais", conclut-il. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess