Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDEO - Des chênes du massif de Conches-Breteuil ont été abattus pour reconstruire la charpente de Notre-Dame

Trois chênes ont été abattus ce mercredi en forêt de Conches-Breteuil dans l'Eure. Ils serviront à reconstruire la charpente et la flèche de la cathédrale Notre-Dame de Paris. Reportage en images.

Les trois chênes ont été abattus et marqués avant d'être envoyés en scierie où ils sècheront pendant plus d'un an.
Les trois chênes ont été abattus et marqués avant d'être envoyés en scierie où ils sècheront pendant plus d'un an. © Radio France - Christine Wurtz

LesTrois chênes plus que centenaires ont été abattus ce mercredi dans le massif de Conches-Breteuil. Les architectes et charpentiers en charge de la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame de Paris les ont sélectionnés le 3 février dernier. De jeune arbres malgré leur grand âge, puisqu'ils ont entre  150 et 180 ans. 37 arbres ont été choisis dans les forêts normandes, 17 dans l'Eure, et 20 dans le Perche. Au total, mille arbres ont été offert par les propriétaires privés de ces massifs pour refaire l'édifice à l'identique. Dans l'Eure, ces trois chênes appartiennent à Louis Kergolay qui est venu spécialement de Reims pour assister à l'abattage des arbres.

Les bûcherons, Florian et Johann Rousseau attaquent la base du chêne à la tronçonneuse.
Les bûcherons, Florian et Johann Rousseau attaquent la base du chêne à la tronçonneuse. © Radio France - Christine Wurtz

Les trois chênes ont été sélectionnés pour leurs qualités et leur résistance. Ils mesurent chacun environ 70 centimètres de diamètre et une dizaine de mètres de haut. Les bûcherons commencent par couper de longues tranches verticales dans la base de l'arbre avant de l'arrimer à un câble et de le tirer à l'aide d'un tracteur pour le faire tomber. 

Le deuxième arbre est mort depuis quelques années déjà mais à l'intérieur, le bois est impeccable.
Le deuxième arbre est mort depuis quelques années déjà mais à l'intérieur, le bois est impeccable. © Radio France - Christine Wurtz

Une fois abattus, les arbres sont marqués d'un numéro et des initiales NDP, pour Notre-Dame de Paris.

Les arbres sont numérotés et marqués avant d'être emportés au séchage.
Les arbres sont numérotés et marqués avant d'être emportés au séchage. © Radio France - Christine Wurtz

Mission accomplie pour les frères Rousseau et leur salarié. Un moment particulier pour eux, qui d'habitude ne savent jamais ce que deviennent les arbres qu'ils coupent. 

Johann et Florian Rousseau et leur salarié ont abattus les trois arbres.
Johann et Florian Rousseau et leur salarié ont abattus les trois arbres. © Radio France - Christine Wurtz

Les trois chênes vont être emportés au séchage pendant plus d'un an avant d'être découpés pour fabriquer les pièces de charpente de la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess