Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

VIDÉO - Huit heures sur un rameur pour financer la recherche contre le cancer

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Cinq ans jour pour jour après avoir été opéré pendant huit heures pour un cancer, le pompier savoyard a ramé symboliquement huit heures ce mercredi 21 novembre. Le but, récolter des fonds pour la fondation des hospices civils de Lyon.

Mathieu Barras a ramé pendant huit heures ce mercredi 21 novembre.
Mathieu Barras a ramé pendant huit heures ce mercredi 21 novembre. © Radio France - Valentine Letesse

Albertville, France

Pour célébrer les cinq ans d'une très lourde opération contre son cancer, Mathieu Barras a ramé pendant huit heures dans la salle de Crossfit d'Albertville. Un défi incroyable réalisé ce mercredi 21 novembre, pour récolter des fonds pour la fondation des hospices civils de Lyon.

Huit heures, c'est le temps que Mathieu Barras a passé à ramer ce mercredi dans sa salle de Crossfit à Albertville. Mais il y a cinq ans, ces huit heures, Mathieu les a passées sur la table d'opération. "Quand je me dis qu'il y a cinq ans j'étais sur une table d'opération où j'étais inerte et où ce n'était pas moi qui décidait de mon avenir... Maintenant je suis super bien sur mon rameur et il n'y a pas de mot. Je suis heureux d'être là" raconte grand sourire le pompier savoyard.

"Un jour un médecin m'a dit que plus jamais je ne serais pompier. Un an plus tard, j'étais à nouveau pompier." - Mathieu Barras, pompier de 32 ans.

À ses cotés, sa coach, une ancienne entraîneuse d'aviron, ses amis de la salle de sport sur d'autres rameurs mais aussi, ses parents. Yollande et Germain gèrent la cagnotte mais ne quittent pas leur fils du regard. 

"Je lui ai dit : fais attention à toi quand même parce que c'est un énorme morceau" lance sa maman. Son papa, très fier, ajoute "les cent kilomètres ça me paraissait beaucoup". Les parents acquiescent "c'est très courageux et surtout émouvant". 

Un grand message d'espoir

Pour se rendre compte de la performance, c'est comme si Mathieu courait deux fois le marathon. L'homme de 32 ans a toujours fait preuve d'une force mentale incroyable. La preuve, quand on lui demande si aujourd'hui il est guérit, il répond "je n'ai jamais été malade, j'ai toujours été guéri".

"J'ai jamais été malade j'ai toujours été guéri." - Mathieu Barras, pompier de 32 ans.

Cinq ans après son rare cancer pulmonaire, sur son rameur, Mathieu espère récolter des fonds pour la Fondation des hospices civils de Lyon, spécialisée dans le recherche sur ces maladies spécifiques. "C'est une façon de soutenir ces personnes qui en sont atteintes comme moi il y a cinq ans" explique le pompier. 

Son but avec cet exploit, donner de l'espoir à ceux qui n'en ont plus et les amener à croire, comme le dit Mathieu, "qu'un cancer, ce n'est pas la fin".

Choix de la station

France Bleu