Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

VIDÉO INSOLITE : elle saute en wingsuit et vole avec un aigle

jeudi 5 novembre 2015 à 18:00 Par Virginie Salanson et Nicolas Peronnet, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu

La championne suisse de wingsuit, Géraldine Fasnacht, s'est élancée ce jeudi depuis le sommet du Brévent, en Haute-Savoie, dans le Mont-Blanc avec un étrange compagnon. Un aigle qui l'a accompagnée pour un vol à plus de 150 km/h. Une première mondiale.

© Maxppp

C'est peut-être votre rêve, voler aux côtés d'un rapace, en plein ciel, dans le décor grandiose du massif du Mont-Blanc, comme si vous étiez vous-même un oiseau. Ce rêve, Géraldine Fasnacht l'a réalisé jeudi après-midi à Chamonix, en Haute-Savoie. La championne suisse de wingsuit a volé librement pendant de longues secondes aux côtés d'un pygargue à queue blanche, avec l'idée d'étudier, à terme, le vol de l'aigle et d'améliorer la pratique de son sport.

Le wingsuit est en effet un sport extrême qui consiste à se jeter dans le vide équipé d'une combinaison volante qui relie vos chevilles et vos poignets, avant d'ouvrir son parachute. Géraldine Fasnacht s'est élancée du sommet du Brévent, à 2.500 mètres d'altitude, en même temps que Victor, un pygargue à queue blanche de deux mètres d'envergure. Apprivoisé, il a été amené spécialement du parc d'attraction "les aigles du Léman".

ECOUTEZ le reportage à Chamonix de Nicolas Peronnet

Les deux oiseaux rares, équipés chacun d'une caméra portable, ont pu profiter du panorama exceptionnel qu'offre ce sommet sur le massif du Mont-Blanc, probablement l'un des plus beaux de la région.

C'est Victor le pyguargue qui a donné le signal du départ - Maxppp
C'est Victor le pyguargue qui a donné le signal du départ © Maxppp

Après un vol à 150 kilomètre/heure en moyenne, Victor et Géraldine ont atterri pratiquement en même temps 1.500 mètres plus bas. Cette première mondiale organisée par l'association franco-suisse "freedom conservation" était un coup d'essai... réussi pour  Géraldine Fasnacht, qui nous a livré ses premières impressions à l'atterrissage : "magique..." tout simplement.

"L'aigle a donné le départ, j'ai suivi (...) c'est magique" Géraldine Fasnacht

Géraldine Fasnacht, en cosutme de chauve-souris, juste avant le vol. - Maxppp
Géraldine Fasnacht, en cosutme de chauve-souris, juste avant le vol. © Maxppp

L'objectif est désormais d'habituer l'animal pour tenter un jour de voler réellement côte à côte et d'étudier les techniques de vol plané du rapace.

ECOUTEZ le directeur du parc des aigles du Léman Jacques Olivier Travers

Et à terme si l'animal accepte de voler en couple avec un humain, les expériences pourraient déboucher sur le développement de nouvelles combinaisons de wingsuit, grâce aux connaissances issues du vol plané du pygargue à queue blanche. Il s'agit également pour l'association de promouvoir la réintroduction de l’espèce disparue à l'état sauvage en France.

Pour aller plus loin :

Le site de Géraldine Fasnarcht

La page Facebook de "Freedom conservation"