Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

VIDÉO - À Saint-Brieuc, elle nourrit les chats errants de son quartier depuis plus de vingt ans

-
Par , , France Bleu Armorique, France Bleu

Chaque jour, ils sont une vingtaine à compter sur elle pour apporter le repas ! Depuis une vingtaine d'années à Saint-Brieuc, Simone nourrit les chats errants de son quartier. Rencontre avec Simone Abaut, 81 ans, à l'occasion de la journée mondiale des chats.

Saint-Brieuc, France

Il y a ceux qui aiment les chats, un peu, beaucoup et qui en ont adopté un ou deux. Et puis il y a ceux qui les aiment passionnément et et ne comptent ni leur temps, ni leur énergie pour eux. À Saint-Brieuc, Simone Abaut, 81 ans rend visite tous les jours à ses petits protégés : une vingtaine de chats sauvages.

Un véritable buffet pour les chats !

Tous les jours en fin de matinée, c'est le même rituel. Simone gare sa voiture sur un petit parking situé juste à côté d'une zone boisée. De son coffre, elle sort des boites de nourriture. Les petits chats, par l'odeur alléchés, font vite leur apparition. En quelques minutes il y en a une vingtaine. Encore plus durant les vacances à causes des abandons, affirme cette passionnée.

Depuis 20 ans, à 11h30, Simone est au rendez-vous... et les chats aussi ! - Radio France
Depuis 20 ans, à 11h30, Simone est au rendez-vous... et les chats aussi ! © Radio France - Johan Moison

Et ça fait vingt-et-un ans que ça dure : "J'ai commencé le jour de ma retraite, se souvient Simone. Tous les jours, à 11h30. C'est l'habitude du fonctionnaire ! Je travaillais au trésor public, c'était un métier un peu triste."

À l'époque où elle était dans son bureau, s'imaginait-elle dehors avec les chats ? L'histoire ne le dit pas mais une chose est sûre, ces animaux, à présent, elle les gâte ! "Il y a des boites, du steak haché, des déchets que j'ai. Ça fait un budget d'au moins 200 euros par mois" détaille l'amoureuse des félins.

"Pour moi un chat, c'est sacré !"

Mais quand on aime on ne compte pas, dit le proverbe. "C'est une passion, ça ne s'explique pas" sourit Simone qui a donné un nom à chaque petite boule de poils : "Ça c'est Velours, ça c'est la Jalouse..."

Steak haché, boites... les chats ont de quoi se régaler ! - Radio France
Steak haché, boites... les chats ont de quoi se régaler ! © Radio France - Johan Moison

Aux yeux de la loi, l'action de Simone Abaut est illégale. Il est en effet interdit "de jeter ou de déposer de la nourriture en tous lieux publics pour y attirer les animaux errants, sauvages ou redevenus tels, notamment les chats." Pour autant, elle ne s'inquiète pas trop : "Les animaux ne sont plus considérés comme des meubles. Ce sont des êtres qui peuvent souffrir. Moi, je suis rebelle, on ne me fera pas lâcher. Pour moi un chat, c'est sacré !"