Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉO - L'épave d'un yacht relevée dans la rade de Villefranche-sur-Mer

-
Par , France Bleu Azur
Villefranche-sur-Mer, France

Le bateau avait sombré début janvier dans la rade de Villefranche-sur-Mer après des mois à la dérive. Il a fallu le couper en deux pour pouvoir le tirer des profondeurs. Les plongeurs reviendront ce vendredi pour ramasser les débris qui gisent encore au fond.

Le bateau a été coupé en deux pour pouvoir le remonter.
Le bateau a été coupé en deux pour pouvoir le remonter. © Radio France - Lauriane Delanoë

C'est un yacht un peu particulier qui attirait les regards dans la rade de Villefranche-sur-Mer ce jeudi après-midi. Tout en bois, long de vingt mètres, lourd de quarante tonnes... Mais pas de star à bord ! Non, ce bateau pend au bout d'une grue. L'épave vient d'être relevée, après un mois au fond de la baie.

Explications de Nicolas Egéa, ingénieur des travaux à l'entreprise Trasomar

L'opération prend en tout trois jours. Il a d'abord fallu couper l'épave en deux. Abîmée, elle menaçait en effet de se briser en morceaux. La proue a été relevée mercredi. Quand la partie arrière, avec les moteurs, est sortie de l'eau ce jeudi, une forte odeur de gazole a flotté sur la rade.

Ce vendredi, les plongeurs ramasseront les débris restés au fond : des planches, des frigos, des machines à laver.

Préserver ce cadre idyllique

Voilà le risque de pollution supprimé. C'était la priorité, pour le Conseil départemental. Les huiles de moteur menaçaient en effet de se répandre dans la Méditerranée. Les débris, eux, se seraient retrouvés sur les plages au prochain coup de mer.

Autre urgence : assurer la sécurité des autres bateaux. Cette épave s'est plantée en plein milieu du couloir de navigation vers le port de Villefranche-sur-Mer. Là où débarqueront dès le printemps des milliers de croisiéristes.

La rade de Villefranche et la grue, vues de la Basse Corniche
La rade de Villefranche et la grue, vues de la Basse Corniche © Radio France - Lauriane Delanoë

Trop d'épaves à Villefranche

Coût de l'opération : 70.000 euros, avancés par le département des Alpes-Maritimes. L'assurance du propriétaire devra rembourser. L'homme avait été mis en demeure. Avant de sombrer, le yacht dérivait depuis plusieurs mois, entre Beaulieu-sur-Mer et Villefranche.

"C'est le vingtième bateau qui coule ou qui s'échoue en deux ans !" (Christophe Trojani, maire de Villefranche)

La mairie de Villefranche se lance dans la lutte contre ces épaves. Des zones de mouillage seront bientôt définies.

Le cri de Christophe Trojani, maire de Villefranche, contre les épaves

Le yacht sera ensuite démantelé sur le port de Nice.
Le yacht sera ensuite démantelé sur le port de Nice. © Radio France - Lauriane Delanoë
Choix de la station

À venir dansDanssecondess