Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉO - L’incroyable sang froid d’un enfant suivi par un ours en Italie

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Alessandro, 12 ans, a fait l’une des rencontres de sa vie en croisant la route d’un ours brun ce dimanche 24 mai dans la montagne au nord de l’Italie. Le jeune garçon a très bien réagi, avec calme, estime ce spécialiste de l’ours dans les Pyrénées.

Allessandro - 12 ans - se souviendra de sa rencontre avec l'ours dans la montagne au nord de l'Italie
Allessandro - 12 ans - se souviendra de sa rencontre avec l'ours dans la montagne au nord de l'Italie - @capture Youtube

La vidéo spectaculaire circule depuis dimanche, on y voit un garçon de 12 ans faire face à un ours. Il marchait avec son père à 2.000 mètres d’altitude près de Sporminore dans la province de Trente au nord de l’Italie. L’ours brun est sorti d’un buisson et s’est retrouvé à deux mètres de l’enfant. Filmé par son père, on voit le jeune garçon suivi par l’ours descendre calmement la pente pour s’en éloigner. Alessandro a commencé à reculer calmement, sans courir. Il a demandé à son père de le filmer avec son téléphone portable, alors que l’ours derrière lui se levait sur ses deux pattes arrière, comme on le voit sur ces images

“Alessandro est un amoureux des ours, il savait déjà comment se comporter et s’est éloigné lentement”, raconte son père dans les médias italiens. "J'étais vraiment content. C'était le plus beau jour de ma vie, j'ai couronné un immense rêve", a expliqué le jeune garçon. "Le secret ? Je ne l'ai pas regardé dans les yeux et l'ours a donc compris que je n'étais pas son ennemi" a-t-il détaillé.

Je ne l'ai pas regardé dans les yeux et l'ours a donc compris que je n'étais pas son ennemi", explique Alessandro.

Rester calme, éviter un comportement agressif

"Rester calme et quitter la zone rapidement, c’est exactement le comportement adapté en cas de rencontre avec un ours, a fortiori comme ici à courte distance", confirme Alain Reynes, le directeur de l'association Pays de l'ours/Adet chargé du suivi de l’ours dans les Pyrénées.

"Dans le cas présent, cette famille italienne était partie en montagne pour essayer d’observer un ours, c’était l’objectif de la sortie. C’est l’enfant qui a vu l’ours en premier. Comme il était sensibilisé à la question, il s’est retourné et il est revenu très doucement vers son père qui filmait la scène. Il a rencontré l’ours et il a appliqué parfaitement les consignes en pareille situation : rester calme et quitter le secteur le plus tranquillement possible."

Alain Reynes - Directeur Pays de l'Ours-ADET - "Garder son calme et quitter la zone de l'ours tranquillement"

Mais que faire quand on croise une ourse et ses petits aux alentours, comme c'est arrivé à un randonneur nantais en août 2018 ? L’étudiant de 22 ans avait été coursé par l’ourse et s’en était sorti avec une belle frayeur. "Cela fait partie des situations où il faut être particulièrement vigilant. Mais là encore, c’est le même conseil : surtout garder son calme et éviter tout comportement qui pourrait être interprété par l’animal comme de l’agressivité. C’est vrai avec un ours, c’est vrai aussi avec tous les animaux sauvages et domestiques. C’est vrai avec un sanglier qui a un petit, avec une jument qui a un poulain, avec une vache qui a un veau. Pas d’agressivité, parce que la mère protégera son petit. Il faut montrer à l’animal qu’on est d’accord pour quitter le secteur de son côté, sans montrer d’hostilité à l’animal qui pourrait alors tenter de se défendre. C’est là effectivement que cela pourrait poser problème."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess