Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

VIDEO l Nos conseils pour faire les meilleures crêpes !

samedi 2 février 2019 à 7:00 Par Soisic Pellet, France Bleu Breizh Izel

C'est la Chandeleur ! L'occasion de manger des bonnes crêpes de blé noir. Et si, cette fois, vous les faisiez vous-même ? On vous donne les conseils d'un professionnel. A vos bilig !

Le geste qui fait la différence : des petites virgules dans le sens des aiguilles d'une montre
Le geste qui fait la différence : des petites virgules dans le sens des aiguilles d'une montre © Radio France - Soisic Pellet

Finistère, France

Chandeleur oblige, France Bleu Breizh Izel vous donne leurs conseils pour faire les meilleures crêpes. On a demandé à un professionnel de nous donner ses petits secrets pour réussir une bonne fois pour toutes vos crêpes de blé noir

La base : une bonne pâte évidemment 

Vous connaissez sûrement les ingrédients. C'est simple, de la farine de blé noir, du sel, du poivre et de l'eau. C'est tout ! Même si Alban Collin, crêpier à Audierne, a une petite astuce. Mettre du lait pour rendre la pâte plus moelleuse : 3/4 d'eau et 1/4 de lait environ. Ce qui va permettre à votre pâte d'être plus facile à étaler. 

Autre point important : le choix de votre farine de blé noir. Et oui, s'il faut seulement des ingrédients "de base", il faut bien les choisir. Celles de supermarché sont souvent trop poudreuses, privilégiez au maximum celles qui proviennent directement d'un meunier et ça fera toute la différence !

Deuxième étape : l'étaler sur votre bilig

Une fois votre pâte prête et reposée (toute une nuit au frigo), vous pouvez vous mettre à votre bilig. Il faut qu'elle soit bien chaude. L'astuce : jeter quelques gouttes d'eau sur la plaque. Si ça bout instantanément, c'est bon ! Une louche de pâte posée sur la gauche et on fait des "petites virgules" vers la droite jusqu'à recouvrir entièrement la plaque. Et une seule fois ! Si vous faites plusieurs tours, elles seront trop épaisses. 

Et voilà, plus qu'à répéter l'opération et déguster évidemment ! Ouzh taol (à table !)