Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉO - La coupe du sapin de Noël de l'Élysée dans le Morvan, encore plus symbolique cette année

-
Par , France Bleu Auxerre, France Bleu, France Bleu Bourgogne

Les sapins de Noël sont autorisés à la vente à partir de ce vendredi après pas mal d'incertitudes. Emmanuel Macron a lui déjà choisi le sien : le sapin de Noël de l'Élysée vient du Morvan ! La coupe de l'arbre à Montsauche-les-Settons (Nièvre) a donc été encore plus symbolique que les autres années.

C'est le sapin de Noël de Jean-Christophe Bonoron (g.), producteur dans le Morvan, qui trônera dans la cours d'honneur de l'Élysée. Il est accompagné de l'Icaunais Frédéric Naudet (d.), président de l'Association française du sapin de Noël naturel.
C'est le sapin de Noël de Jean-Christophe Bonoron (g.), producteur dans le Morvan, qui trônera dans la cours d'honneur de l'Élysée. Il est accompagné de l'Icaunais Frédéric Naudet (d.), président de l'Association française du sapin de Noël naturel. © Radio France - Nicolas Fillon

25 ans de pousse, pour une coupe de quelques secondes. Tronçonneuse à la main, Jean-Christophe Bonoron, producteur de sapins de Noël du Morvan, sur 90 hectares, basé à Montsauche-les-Settons (Nièvre) à la limite de l'Yonne, a l'habitude de livrer l'Élysée. "C'est la 8e année consécutive" lance sans craner l'arboriculteur, regard perçant, bottes au pied et béret sur la tête. Ce jeudi, il voit partir son sapin Nordmann de 10,50 m de haut direction la cour d'honneur du 55, rue du Faubourg Saint-Honoré. Un résineux qui avait, selon le producteur, toutes les qualités pour devenir élyséen.

"Généralement, on nous demande un sapin autour des dix mètres de haut pour l'Élysée, raconte Jean-Christophe Bonoron, également vice-président de l'Association française du sapin de Noël naturel (AFSNN), qui regroupe 135 producteurs issus de 52 départements. "L'année dernière, on avait dû raccourcir le précédent de 4 mètres mais celui de cette année, on n'y a pas touché, il était bien en forme. Il a de belles aiguilles, avec de bonnes densités. Le port des branches est bien régulier. La couleur est belle également. C'est un arbre qui a été sélectionné avec choix. Il n'y en a pas dix comme ça dans une parcelle. Il sera très bien dans la cour d'honneur de l'Élysée."

La coupe du sapin de Noël de l'Élysée dans le Morvan, encore plus symbolique cette année / Reportage : Nicolas Fillon

Tronçonné, le colosse branchu finit par se poser délicatement au sol, sanglé et tenu par un engin de chantier. Son successeur pour le Noël 2021 a, lui, déjà été repéré, à quelques mètres de là. "Mais tant qu'on n'a pas passé l'année de culture, il ne faut pas s'avancer" prévient Jean-Christophe Bonoron.

Le sapin de Noël élyséen de 2021 pourrait bien être l'un de ces deux géants du Morvan, plantés juste à côté de celui choisi pour 2020.
Le sapin de Noël élyséen de 2021 pourrait bien être l'un de ces deux géants du Morvan, plantés juste à côté de celui choisi pour 2020. © Radio France - Nicolas Fillon

L'arboriculteur du Morvan, qui fournit également le Sénat ainsi que le ministère de l'Intérieur place Beauvau en sapin de Noël, veut mettre "un point d'honneur" à réussir celui de l'Élysée. "Parce qu'il y a une communication autour et surtout, cela concerne toute la filière. Beaucoup de gens sont derrière cette opération, et on n'a pas le droit de les décevoir. C'est l'aboutissement d'un long travail, c'est la reconnaissance d'un savoir-faire datant de 1950."

Une coupe "symbole pour la profession" et qui lance la saison du sapin de Noël

Mais pour Jean-Christophe Bonoron, qui fait travailler une vingtaine de personnes dont la plupart sont des saisonniers, cette coupe du sapin de Noël de l'Élysée est surtout "un symbole pour la profession". Surtout le même jour que la parution du décret autorisant à partir de ce vendredi la vente des sapins de Noël, après des semaines d'inquiétudes et de chamboulement pour les producteurs.

Pour le producteur du Morvan Jean-Christophe Bonoron, la coupe du sapin de Noël de l'Élysée est "la reconnaissance d'un savoir-faire" et surtout "un symbole pour la profession" / Interview : Nicolas Fillon

"La filière a souffert, insiste l'arboriculteur. On ne savait pas si on allait être considérés comme produits essentiels. Les producteurs de sapins étaient sur le qui-vive, il y a eu des semaines très dures à vivre. On a eu des annulations, puis des rajouts de commandes. Maintenant, il faut recaler des commandes au milieu de nos plannings pour contenter tout le monde. Cela a engendré une certaine désorganisation. On va devoir réorganiser le travail, avec du personnel qu'on n'a pas forcément. Mais bon, on va faire le maximum pour y arriver. On a deux grosses semaines qui arrivent, et il va absolument falloir s'atteler à la tâche."

"Au-delà du sapin, c'est toute la filière végétale qui sera représentée dans la cour d'honneur de l'Élysée" lance fièrement Frédéric Naudet, président de l'Association française du sapin de Noël naturel. Et le producteur, installé dans l'Yonne, de rappeler que ça y est : la saison du sapin de Noël est lancée !

Le sapin de Noël de l'Élysée sera transporté par camions depuis le Morvan pour être installé dans la cour d'honneur du palais présidentiel au cours de la première quinzaine de décembre.
Le sapin de Noël de l'Élysée sera transporté par camions depuis le Morvan pour être installé dans la cour d'honneur du palais présidentiel au cours de la première quinzaine de décembre. © Radio France - Nicolas Fillon

"Après une année un peu difficile, un mois de novembre compliqué pour tous les professionnels du sapin, on se retrouve finalement dans le palais présidentiel, et tous les Français pourront acheter un sapin de Noël cette année", insiste Frédéric Naudet. "Et le plus beau de tous, il est de chez nous, et il sera à l'Élysée. C'est un aboutissement !"

Et une reconnaissance, aussi. Parce qu'en France, un sapin de Noël vendu sur quatre provient du Morvan. Des Français qui achètent environ six millions de sapins chaque année. Celui de l'Élysée sera transporté par camions pour être installé dans la cour d'honneur du palais présidentiel au cours de la première quinzaine de décembre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess