Insolite

VIDÉO - Le Grand-Bornand : 15.000 mètres cubes de neige stockés sous de la sciure de bois pour l’hiver prochain

Par Richard Vivion, France Bleu Pays de Savoie samedi 22 avril 2017 à 0:09

Au Grand-Bornand, de le neige est conservée sous de la sciure de bois.
Au Grand-Bornand, de le neige est conservée sous de la sciure de bois. © Radio France - Richard Vivion

De la neige de culture cachée sous de la sciure de bois en attendant la prochaine saison de ski. Le procédé s’appelle le "snow farming" et doit permettre au Grand-Bornand (Haute-Savoie) d’assurer une réserve pour l’organisation, en décembre prochain, d’une étape de la coupe du monde de biathlon.

Pour trouver la réserve de neige du Grand-Bornand (Haute-Savoie), Il faut monter à 1 400 mètres d’altitude. "On est dans la vallée du Maroly", explique Yannick Aujouannet. Et l’endroit n’a pas été choisi au hasard. "C’est l’une des vallées les plus froides du domaine skiable, poursuit le directeur de l’Office des sports du Grand-Bornand. Ici, on est un peu dans le frigo de la station."

Carapace protectrice

Le stock d’or blanc est donc conservé là, 15 000 mètres cubes de neige de culture entassés dans un trou. "On a creusé une fosse aussi grande qu’une piscine olympique." Soixante mètres de long par trente de large et plus de six mètres de profondeur. "Cela fait comme un iceberg et sur le dessus nous avons ajouté entre 1 et 1,50 m de sciure de bois." Les copeaux qui vont former une carapace protectrice. "Cela va faire une sorte de croute sur le dessus, détaille Yannick Aujouannet. Elle sera semi étanche à la pluie et surtout elle va permettre de conserver le froid."

Grâce à ce procédé, 80% de cette neige mise au frais va résister à l’été et pourra être utilisé l’hiver prochain. Si l’enneigement du début de saison n’est pas suffisant, cette réserve servira pour assurer l’organisation de l’étape de la coupe du monde de biathlon prévue en décembre au Grand-Bornand. "Avec ce stock, on pourra ainsi quoiqu’il arrive, préparer les deux kilomètres de la piste de fond et le pas de tir", assure Yannick Aujouannet.

Cette neige qui aura passé l'été au frais pourra aussi être utilisée pour certains secteurs du domaine skiable comme par exemple les jardins d'enfants.