Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite DOSSIER : France Bleu Montagne

VIDÉO - Les images époustouflantes de l’intervention de l’hélicoptère de la gendarmerie lors d’un secours en montagne

lundi 7 janvier 2019 à 17:40 Par Richard Vivion et Denis Souilla, France Bleu Pays de Savoie, France Bleu Isère et France Bleu

Le peloton de gendarmerie de haute montagne de Chamonix est intervenu au col d’Anterne (Haute-Savoie) pour récupérer un randonneur blessé au genou mercredi. Les images de l’intervention de l’hélicoptère de la gendarmerie sont impressionnantes. Le pilote de l’appareil nous a expliqué sa manœuvre.

L'hélicoptère du PGHM de Chamonix en intervention périlleuse le 2 janvier 2019
L'hélicoptère du PGHM de Chamonix en intervention périlleuse le 2 janvier 2019 - © Nicolas Derely (capture d'écran Facebook)

Haute-Savoie, France

Le nez de l’hélicoptère est collé à la pente enneigée. Les pales de l’EC 145 de la gendarmerie frôlent le manteau blanc. Aux commandes ce jour-là, le 2 janvier, le lieutenant Jean-François Martin, 46 ans. Le pilote de la section aérienne de la gendarmerie cumule plus de 5000 heures de vol et depuis six années à Chamonix. "Cette manœuvre s’appelle un appui patin", explique-t-il. "Cela n’a rien d’extraordinaire." 

"On regarde son disque rotor, l’extrémité des pales pour s’assurer que l’angle du terrain est compatible avec un appui patin." — Lieutenant Jean-François Martin, pilote d’hélicoptère de la gendarmerie

Ecoutez le lieutenant Jean-François Martin, pilote d’hélicoptère de la gendarmerie nationale.

"Sacré pilote" 

Si cette manœuvre est routinière pour les pilotes de la gendarmerie qui travaillent avec les secouristes du PGHM de Chamonix, elle a impressionné de nombreux internautes. Repérées par plusieurs sites internet spécialisés (skipass.com, theriderpost.com …), les images de ce secours ont largement été commentées sur les réseaux sociaux. "Quelle maîtrise !", "sacré pilote", "du grand art"… Une salve de compliments superflue estime le lieutenant Jean-François Martin. 

"On enseigne cette manœuvre à tous les pilotes qui passent la qualification montagne." Elle permet de débarquer et d’embarquer le personnel de manière très rapide. "C’est juste très bien pour la gendarmerie, celle donne une belle image", conclut l’officier.   

Les images de ce secours ont été tournées par Nicolas Derely. Le 2 janvier avec un groupe d’amis, il effectuait une sortie de randonnée à ski dans le secteur du col d’Anterne (2.257 m dans le massif du Giffre) durant laquelle l’un des participants s’est blessé au genou.