Insolite

VIDEO - Les pièces du Concorde partent comme des petits pains aux enchères à Toulouse

Par Vanessa Marguet, France Bleu Toulouse jeudi 3 novembre 2016 à 20:11

Il y a 300 acheteurs en live sur le web et 80 dans la salle
Il y a 300 acheteurs en live sur le web et 80 dans la salle © Radio France - Vanessa Marguet

La vente aux enchères d'un millier d'objets du Concorde a démarré ce jeudi à Toulouse et continue jusqu'à samedi. Les sièges, les vannes, les bielles et même les tasses et les jeux de cartes du Concorde n'ont pas de mal à trouver preneur. Ce jeudi, un lot de deux sièges s'est vendu 2400 euros.

La grande vente aux enchères des objets du Concorde a démarré ce jeudi à l'hôtel des Ventes St Aubin à Toulouse et il y a deux autres sessions programmées vendredi et samedi à 15h pour écouler un millier de pièces de cet avion de légende, le tout orchestré par le commissaire-priseur toulousain Marc Labarbe.

Un anémomètre à 3000 euros

Dès le premier jour, il y a eu de grosses ventes avec une paire de sièges vendue à 2400 euros ou un anémomètre à 3000 euros. Les grosses pièces sont souvent achetées en direct sur internet par des collectionneurs du monde entier. Jeudi, ils étaient 300 en ligne selon la commissaire-priseur Camille Chabroux et 80 environ dans la salle. Sur place, on trouve plutôt des amoureux du Concorde à la recherche de petits souvenirs plus accessibles, des Toulousains souvent qui ont gardé un souvenir ému de cet avion légendaire, de son premier vol en 1969 jusqu'à son dernier vol commercial en 2003.

Reportage dans la salle des ventes

Des cartes, des pins et des menus du Concorde

Danielle par exemple, une sexagénaire toulousaine se souvient quand "l'avion passait au-dessus de Toulouse et faisait tout vibrer". Elle a acheté un jeu de cartes et des pins aux enchères. Elle y tenait. Alphonse, un homme de 80 ans, lui a travaillé 16 ans sur le Concorde et il a pleuré au milieu d'un magasin quand il a appris le crash de l'avion. Il a tenu aussi à venir à la vente aux enchères, mais plus pour les souvenirs et pour voir les prix des hublots car il en a un à la maison.

Dans la salle, il y a aussi des collectionneurs et c'est l'un d'eux, Bruno, qui a remporté le menu Concorde "An 2000" pour la modique somme de 260 euros !

La pièce la plus attendue est le machmètre, l'appareil qui permet de mesurer le passage du mur du son, qui devrait partir autour de 10 000 euros. La vente est prévue samedi lors de la dernière session d'enchères pour ces objets du Concorde. On attend aussi la vente d'objets insolites comme une lunette de toilettes du Concorde mise à prix à 600 euros.

En 2007, une précédente vente avait rapporté 850 000 euros. Cette année, l'argent de cette grande vente aux enchères sera reversée à des associations aéronautiques et notamment celles qui restaurent les avions.