Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

VIDÉO - Lutte contre le cancer : près de Rouen, des étudiantes récoltent des cheveux pour faire des perruques

Cinq étudiantes de Saint-Étienne-du-Rouvray, près de Rouen, se mobilisent contre le cancer en récoltant des mèches de cheveux pour réaliser des perruques. Depuis lundi 27 janvier 2020, 70 personnes sont venues se faire couper les cheveux pour la cause.

Elles sont étudiantes à l'INSA, l'Institut National des Sciences Appliquées, à Saint-Etienne-du-Rouvray près de Rouen (Seine-Maritime). Depuis ce lundi 27 janvier 2020, cinq jeunes femmes récoltent des mèches de cheveux pour réaliser des perruques et participer ainsi à la lutte contre le cancer. Le succès de l'opération est tel auprès des autres élèves que 70 personnes ont accepté de donner leurs cheveux pour la cause. Dans la salle aménagée pour l'occasion, les mèches de cheveux de Juliette s'accumulent à ses pieds : cette étudiante a décidé de donner près de 20 cm de sa chevelure. Sa voisine a elle aussi donné de ses cheveux pour l'association Fake Hair Don't Care

Retrouver une bonne image de soi après une chimiothérapie

Des élèves du lycée Coiffure Albert Pourrière à Petit-Quevilly sont venus prêter main-forte au groupe de filles qui porte le projet. Ils sont formés à fabriquer des perruques et c'est précisément l'objectif ici. En effet, les mèches récoltées serviront à fabriquer des perruques pour aider des personnes atteintes de cancer, après une chimiothérapie, à retrouver une bonne image d'elles-mêmes. Parce que tout le monde connaît quelqu'un qui est malade ou qui l'a été, "ça nous tenait à cœur" explique Alexane Cadot-Jet, en 4ème année à l'école d'ingénieurs. 

Trois jours d'information sur le cancer

Des actions de prévention et de sensibilisation à la lutte contre le cancer sont également menées en parallèle de cette récolte de cheveux. La ligue contre le cancer est partenaire de l'opération menée par les étudiantes. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu