Insolite

VIDÉO - Plus besoin de neige pour faire de la luge au Col de Rousset !

Par Tommy Cattaneo, France Bleu Drôme-Ardèche dimanche 11 décembre 2016 à 0:44

Cette luge "4 saisons" fonctionnera été comme hiver au Col de Rousset.
Cette luge "4 saisons" fonctionnera été comme hiver au Col de Rousset. © Radio France - Tommy Cattaneo.

Le Col de Rousset, dans la Drôme, se dote d'une nouvelle activité. La station a inauguré ce samedi un piste de luge "4 saisons". À la place de la neige, les sièges glissent sur un rail pour dévaler les 700 mètres de la piste.

On approche la mi-décembre et toujours pas de neige au Col de Rousset. Alors pour se diversifier dans ses activités, la station vient de s'équiper d'une luge "4 saisons". La glisse se fait sur un rail toute l'année pour la somme de 5 euros. L'installation a été inaugurée ce samedi et quelques chanceux ont pu tester cette luge en avant première.

"Même en lâchant le frein plein pot on ne dépasse pas les 40 km/h" - Phillipe Velu, chef d'exploitation du col de Rousset.

"C'est vraiment super", s'écrie Cathy qui vient de descendre les 700 mètres de piste à bord d'une petite luge jaune. "Ça me rappelle ma jeunesse quand on faisait le grand huit", poursuit la Drômoise. Faire de cette luge "4 saisons" est un jeu d'enfant : il suffit de boucler sa ceinture pour en profiter. Un levier sert de frein, si on le tire en arrière, la luge freine, si on le pousse vers l'avant, la luge accélère ... jusqu'à un certain point. "Il y a un système de limitation de vitesse", explique Philippe Velu, le chef d'exploitation du col de Rousset. "Même en lâchant le frein plein pot on ne dépassera pas 40 km/h."

Cette luge 4 saison a coûté 1,5 million d'euros au département de la Drôme. Un investissement conséquent, mais nécessaire. "On est une station dont la base et à 1 250 mètres, et depuis plusieurs années on souffre du manque de neige", explique Marc Oboussier, le responsable des stations de Vercors de la Drôme. "Avec le réchauffement climatique il faut s'adapter et se diversifier" renchérit Laurent Lanfray, le vice président du conseil départemental en charge du tourisme. "Cette luge permet aussi de répondre à la demande des vacanciers qui veulent faire une autre activité que le ski."

Deux autres projets sont dans les cartons du conseil départemental pour développer encore plus le tourisme dans le Vercors : une passerelle au dessus des Grands Goulets et un "skywalk" à la Combe Laval, un plancher vitré qui donnera l'impression de marcher dans le vide.