Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉO - Quand Gabriella Papadakis pousse la chansonnette pour la bonne cause

Lors d'un live organisé sur Youtube ce week-end, la championne clermontoise a repris le tube de Dalida, "Mourir sur scène". Son autre talent avait pour but de récolter des fonds pour les Nations Unies.

Gabriella Papadakis lors d'un gala à Boulogne-Billancourt en 2018
Gabriella Papadakis lors d'un gala à Boulogne-Billancourt en 2018 © Maxppp - Guillaume Georges

Au départ, c'est une opération caritative, baptisée "Open Ice", menée par deux patineurs Kaitlyn Weaver et Jordan Cowan. Depuis leurs appartements à New York, ils ont rassemblé des dizaines de champions dans leurs catégories. Leur but : récolter des fonds qui seront ensuite donnés à la fondation pour les Nations Unies. "Je voulais créer quelque chose qui mobilise notre communauté pour la bonne cause" dit la canadienne Kaitlyn Weaver. 

"J'avais l'impression de me préparer pour un spectacle" 

A 2 heures et 31 minutes, la patineuse appelle "Gabi", le surnom de la clermontoise. A l'écran, Gabriella Papadakis apparait, écouteurs dans les oreilles et souriante. La jeune femme prend alors sa guitare et chante "Mourir sur scène". "C'est une chanson spéciale pour moi" explique-t-elle. IL faut reconnaitre, comme le fait Kaitlyn Weaver a la fin de sa performance que la partenaire de Guillaume Cizeron "a un don et de multiples talents"! 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Quelques minutes plus tard, Sam Chouinard, chorégraphe à l'Ice Academy of Montreal, introduit plusieurs champions dont le Montbrisonnais Guillaume Cizeron, pour une danse virtuelle depuis chez lui à Montréal. 

Dimanche, l'initiative avait récolté 38 500 dollars (35 600 euros).

Choix de la station

À venir dansDanssecondess