Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDEO Skype rapproche les familles dans un Ehpad d’Amnéville

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Une maison de retraite d'Amnéville s'ouvre au monde grâce à Internet et grâce à Skype, un site qui permet de se parler en vidéo. Les 42 pensionnaires de la résidence heureuse peuvent en effet prendre des nouvelles de leurs proches les plus éloignés.

Les résidents avaient préparé des textes pour faire découvrir leur région à leurs interlocuteurs québécois.
Les résidents avaient préparé des textes pour faire découvrir leur région à leurs interlocuteurs québécois. © Radio France - François Pelleray

Un Ehpad d’Amnéville, la résidence heureuse, propose à ses 42 résidents d’entrer en communication avec leurs proches via Skype, un site qui permet de se parler en vidéo. L’éloignement n’est plus un frein pour se voir et se donner des nouvelles.

Tout cela débuté avec la fille d'une résidente qui travaille au Québec dans une maison de retraite de Boucherville. Cela fait des années que Marielle est partie. Sa maman Maria se souvient de son départ : "J’étais très émue, je ne savais pas quoi faire". La mère et la fille s'appellent régulièrement au téléphone. Mais désormais, elles ont l'image en plus pour voir grandir également les petits enfants.

Reportage

Un choc pour cette génération

Le directeur de l’Ehpad s’engage à connecter tous les résidents qui le demanderont. Cyril Hoarau raconte que la premières fois, "les résidents étaient _scotchés_. Ils ne comprenaient pas comment on pouvait discuter avec des gens dans une télévision. C’est un choc pour eux, mais cela sera moins prégnant pour les générations suivantes parce qu’elles auront été davantage habituées à l’ordinateur, à la tablette".

Quant une maman a rendez-vous sur Skype avec sa fille au Quebec.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu