Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

VIDÉO - Sur les pas de Louis Blériot, l'homme volant Franky Zapata va traverser la Manche sur son flyboard

Après son vol très remarqué au-dessus du défilé du 14 Juillet, à Paris, le Marseillais Franky Zapata va tenter de traverser la Manche, ce jeudi, au départ de Sangatte, près de Calais. Les derniers préparatifs et démonstrations ont eu lieu sur la piste de l'aéroclub du Boulonnais, à Saint-Inglevert.

Dernière démonstration pour Franky Zapata, l'homme volant, à l'aéroclub du Boulonnais, à Saint-Inglevert (62), avant sa traversée de la Manche.
Dernière démonstration pour Franky Zapata, l'homme volant, à l'aéroclub du Boulonnais, à Saint-Inglevert (62), avant sa traversée de la Manche. © Radio France - Matthieu Darriet

Sangatte, France

110 ans après, Franky Zapata se place dans les pas de l'aviateur légendaire Louis Blériot. Comme les pionniers de l’aviation, ce jeudi 25 juillet 2019 (entre 8 heures et 10 heures) le Marseillais va tenter de traverser la Manche à bord de son flyboard, sa planche volante équipée de cinq turbo-réacteurs

Avec sa planche volante, équipée de cinq turbo-réacteurs, Franky Zapata veut traverser la Manche. - Radio France
Avec sa planche volante, équipée de cinq turbo-réacteurs, Franky Zapata veut traverser la Manche. © Radio France - Matthieu Darriet

"C'est un effort intense et rapide, mais c'est un effort long donc ça épuise vraiment les muscles, en profondeur, comme un interminable descente à skis."

Ce vol devrait durer une vingtaine de minutes, à 140 km/h et à 20 mètres maximum au-dessus de l’eau. L'homme volant qui s'est fait connaître lors du défilé du 14 Juillet à Paris, va devoir se frayer une chemin entre entre les bateaux, navires de commerce et autres ferries. 

Comme les pionniers de l'aviation, dans les pas de Louis Blériot, 110 ans après, le Marseillais Franky Zapata va traverser la Manche.  - Radio France
Comme les pionniers de l'aviation, dans les pas de Louis Blériot, 110 ans après, le Marseillais Franky Zapata va traverser la Manche. © Radio France - Matthieu Darriet

Un ravitaillement en mer

"Je ne suis pas stressé au niveau risque pour moi, personnellement, raconte Franky Zapata. Ce n'est pas spécialement un vol engagé, comme j'ai pu en faire lors d'entraînements ou de démonstrations avec beaucoup de vent."

"Là, c'est un défi sportif, physique et technique car la machine doit voler 36 km sans encombres."

Après les 18 premiers km de vol, Franky Zapata va devoir se poser sur une plate-forme hissée sur un bateau, pour se ravitailler en kérosène. - Radio France
Après les 18 premiers km de vol, Franky Zapata va devoir se poser sur une plate-forme hissée sur un bateau, pour se ravitailler en kérosène. © Radio France - Matthieu Darriet

Après un décollage de Sangatte, comme Louis Blériot et le prototype de son Blériot XI,  le 25 juillet 1909, l'homme volant a prévu un arrivée près de Douvres, à Saint-Margareth's Bay. Un ravitaillement est programmé à mi-parcours, sur un bateau, juste après la frontière française

Derniers réglages pour l'homme volant, avant sa traversée de la Manche. - Radio France
Derniers réglages pour l'homme volant, avant sa traversée de la Manche. © Radio France - Matthieu Darriet

Sur son dos, Franky Zapata va transporter 37 kg de kérosène pour effectuer les 18 premiers kilomètres. "C'est un challenge, car il faut se poser sur une plate-forme en aluminium d'un mètre de coté, qui va bouger dans tous les sens avec la houle. C'est complexe." Franky Zapata et son équipe d'une quinzaine de personnes, estiment leurs chances de réussite à 60-70%. 

Choix de la station

France Bleu