Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

VIDÉO | Un coach sportif pour les éboueurs à Saint-Brieuc

mercredi 29 novembre 2017 à 6:09 Par Johan Moison, France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel et France Bleu

L'agglomération de Saint-Brieuc fait intervenir depuis deux mois un coach sportif pour les éboueurs. L'idée : améliorer le bien-être au travail et faire baisser les arrêts de travail qui ne cessent d'augmenter d'année en année.

La séance d'échauffement quotidienne dure 10 minutes avant de démarrer les tournées de ramassage des poubelles
La séance d'échauffement quotidienne dure 10 minutes avant de démarrer les tournées de ramassage des poubelles © Radio France - Johan Moison

Saint-Brieuc, France

Le nombre d'arrêts de travail des éboueurs a atteint un record dans l'agglomération de Saint-Brieuc l'an dernier, des arrêts qui représentaient 18 équivalents temps plein.

Ecoutez : un coach pour réveiller les muscles des éboueurs à Saint-Brieuc, le reportage de Johan Moison

Le métier est physique pour des agents qui ne sont pas forcément sportifs. "Monter sur le marche-pied du camion, descendre, pousser des bacs de 50 kg, ce n'est pas évident", reconnait Franck, l'un des 120 éboueurs de l'agglomération.

Ecoutez, c'est assez drôle, un agent se prend même pour Claude François en pleine séance !

"C'est un public nouveau pour moi qui suis plutôt habitué à rencontrer des gens volontaires, là c'est une démarche qui a été au démarrage un peu imposée", explique Fabrice Perdigon le coach. "L'objectif, c'est de préparer le corps à travailler".

Au bout de deux mois de coaching, 95% des agents se déclarent satisfaits. "Je ne suis pas très sportif à la base mais c'est limite addictif", avoue Fabrice. "Au départ on nous l'impose, on se dit que c'est du cinéma mais en fin de compte, je n'ai plus de mal au dos le matin en me levant, ça m'apporte du bien-être de faire du sport comme ça", poursuit Christophe avant de partir en tournée.

Les agents "réveillent" aussi leurs muscles en binôme pour développer la cohésion du groupe - Radio France
Les agents "réveillent" aussi leurs muscles en binôme pour développer la cohésion du groupe © Radio France - Johan Moison