Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

VIDEO - Un jeune phoque peu farouche à Sainte Marine et à Bénodet

-
Par , France Bleu Breizh Izel

Un jeune phoque a pris l'habitude de se reposer plusieurs fois par jour sur les cales ou les plages de Bénodet ou de Sainte Marine dans le sud Finistère. Sa présence a été signalée il y a plusieurs jours à Océanopolis. Il est peu farouche mais il faut éviter de l'approcher.

Depuis quelques jours, un jeune phoque a été signalé sur les cales, les plages ou les rochers de Sainte Marine à Combrit ou à Bénodet, dans le sud Finistère. Il est peu farouche et semble même vouloir approcher des humains, en remontant vers eux. "Mais il faut évidemment éviter de l'approcher et de le toucher", précise Sami Hassani, chef du service mammifères marins à Océanopolis,"ce serait un mauvais service à lui rendre que de l'habituer à la présence des humains."

"A cette époque, les jeunes sont sevrés et ont besoin de se reposer"

Ce jeune phoque fait environ un mètre de long et ne semble pas particulièrement en difficulté. "Les phoques naissent d'octobre à décembre. A cette période, ils sont donc sevrés. Comme il n'y a pas de période d'enseignement ou de transmission chez les phoques gris, les jeunes doivent apprendre tous seuls à chasser et à vivre en mer", poursuit Sami Hassani. _"Après le sevrage, ils maigrissent tous un peu, jusqu'à ce qu'ils apprennent  les techniques de pêche. Comme les adultes, les jeunes alternent les périodes en mer et à terre pour se reposer. Les adultes ont repéré les îlots où ils ne sont pas dérangés. Les jeunes peuvent par hasard arriver sur des lieux plus publics, où ils risquent d'être dérangés. C'est pour cela qu'_il ne faut pas tenter de les remettre à l'eau. Ils ont besoin de se reposer. Rester en mer leur ferait perdre plus de calories. Or, ils ont besoin de se retaper."

Une espèce quasi menacée

Les phoques gris étaient une espèce vulnérable il y a encore quelques années en France. Ils sont désormais plusieurs centaines au large des côtes bretonnes. Leur population ne cesse d'augmenter selon les comptages effectués sur l'archipel de Molène, aux Etocs de Kerity à Penmarc'h, sur la chaussée de Sein dans le Finistère ou encore aux 7 îles dans les Cotes d'Armor. Leur présence est contestée par certains pêcheurs qui se plaignent de leur présence. Mais l’espèce, si elle n'est plus "vulnérable" est encore classée en "quasi menacée" sur la liste de l'UICN. "Ces phoques ne sont pas responsables des problèmes de ressources ou des difficultés de certains pêcheurs" rajoute Sami Hassani. "La preuve est qu'ils sont très nombreux au large de l'Irlande ou au sud de la Grande Bretagne. A des endroits où les pécheurs trouvent des fonds très poissonneux. On envisage d'ailleurs d'organiser des rencontres entre pécheurs bretons et pécheurs irlandais pour échanger sur cette question." 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu