Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Vidéo - Une chanson pour le coq Maurice

Jeudi, le coq Maurice doit comparaître devant le tribunal d'instance de Rochefort pour "trouble anormal du voisinage". L'animal ne manque pas du soutien du Maire de Saint-Pierre d’Oléron et des riverains. Il a même une chanson qui lui est dédiée.

"Je ne me séparerai pas de mon coq" assure Corinne Fesseau qui dit s'être attachée son poulailler. Quelques œufs le matin, une vie dans le jardin, mais un "trouble de voisinage anormal" pour les plaignants.
"Je ne me séparerai pas de mon coq" assure Corinne Fesseau qui dit s'être attachée son poulailler. Quelques œufs le matin, une vie dans le jardin, mais un "trouble de voisinage anormal" pour les plaignants. © Radio France - Julien Fleury

Niort, France

Maurice, le coq de Saint-Pierre D’Oléron, objet d’un conflit entre voisin, fait désormais le buzz sur Youtube. Avec quelques accords de guitare, Henri Franceschi, rappelle aux citadins que le gallinacé appartient entièrement à la vie rurale et qu’il n’est pas prêt de disparaître. 

Régulièrement, ce “Georges Brassens” de Niort, s’amuse à chanter l’actualité. Cette fois-ci l’affaire devient presque personnelle. “Moi qui suis issu d’un monde rural, j’ai grandi avec un poulailler. [Ce cas] m’a interpellé” explique le défenseur lyrique de Maurice. 

Surpris par la réaction des voisins du coq et de sa propriétaire Corinne Fesseau, le chanteur regrette la tenue d’un procès, le 6 juin prochain pour “trouble anormal du voisinage”. “Un coq, c’est fait pour chanter, rappelle-t-il. Lorsqu’on vient dans un village, on essaie un peu de comprendre les us et coutumes, de s’adapter”. Avec Henri, l’animal retrouve sa voix.