Insolite

VIDÉO | Une cigogne de l'Audomarois relâchée dans la nature

Par Martin Cotta, France Bleu Nord mardi 9 août 2016 à 19:04

Après trois mois de soins, la cigogne a été relâchée dans un champs à Clairmarais
Après trois mois de soins, la cigogne a été relâchée dans un champs à Clairmarais © Radio France - François Ventéjou

Après trois mois de soins en raison d'une blessure aux ailes et au dos, une cigogne a été relâchée ce mardi après-midi à Clairmarais. C'est le syndicat Eden 62 qui s'est occupé de l'animal, à l'aide de vétérinaires.

Le 29 mars dernier, un couple de cigognes se niche dans des arbres aux alentours de Clairmarais. Malheureusement le mâle s'est blessé quelques semaines après. Trois mois de soins ont été nécessaires pour l'animal. Et la cigogne a pu reprendre son envol ce mardi après-midi grâce à l'action du syndicat mixte Eden 62.

"On s'est dit : tiens c'est une grosse bête !"

C'est avec un petit pincement au cœur que Viviane regarde l'oiseau s'envoler. C'est elle qui l'a repéré bloqué dans un fossé au mois de mai dernier. Viviane circulait en voiture direction la Belgique pour des vacances en famille. "On s'est dit : tiens c'est une grosse bête ! Nous sommes partis en Belgique et sur le chemin du retour la cigogne était encore dans le fossé. Elle avait du sang sur les ailes. J'ai donc appelé les pompiers qui m'ont répondu que ce n'était pas leur affaire". La mission est donc assurée par Clément Héroguel, garde nature au syndicat mixte Eden 62.

L'homme n'a pas été étonné de voir une cigogne dans le secteur. "Ici il y a beaucoup de prairies humides, assez riches avec des insectes, de grenouilles, d'amphibiens qui plaisent aux cigognes" explique Clément Héroguel. Ce dernier a pu compter sur le soutien de Nina, étudiante en licence de biologie, pour sortir l'animal du fossé. Un joli souvenir pour la stagiaire : "J'ai précisé dans mon rapport de stage que j'ai sauvé une cigogne...enfin... que j'ai amené chez le vétérinaire une cigogne."

La cigogne est sortie de sa cage avant le lâcher en compagnie d'une vétérinaire - Radio France
La cigogne est sortie de sa cage avant le lâcher en compagnie d'une vétérinaire © Radio France - François Ventéjou

Les soins ont été assurés par Françoise Joly notamment, vétérinaire à Wizernes. "La cigogne était très râpée sur le dos avec une plaie superficielle importante. Il n'y avait plus de plumes sur le dos. Et la queue était très usée" explique le médecin. Les premiers soins ont consisté à nourrir et même gaver la cigogne pour qu'elle puisse tenir debout. François Joly lui a administré des antalgiques et donné des produits antiseptiques pour ses plaies.

C'est ensuite au tour de Nathalie Labaeye du centre de soins de Montcavrel de s'occuper de la cigogne. Une tâche compliquée car l'animal est sauvage : "Ce genre de bec peut crever un œil, vous faire de méchantes meurtrissures au niveau des bras, du cou et même au visage. C'est vrai que l'on a toujours l'image d'une gentille cigogne très populaire dans une boule de neige, mais même si ce n'est pas un rapace, il n'empêche que la cigogne est un animal dangereux en cas de mauvaise manipulation" déclare Nathalie Labaeye.

D'après le corps médical, la cigogne s'est blessée en mai dernier. Elle a été probablement percutée par une voiture avant de chuter dans le fossé. Puis c'est une faucheuse qui l'aurait touché lors de son passage sur la route.

Viviane et sa belle-fille ont sauvé la cigogne en mai dernier - Radio France
Viviane et sa belle-fille ont sauvé la cigogne en mai dernier © Radio France - Martin Cotta

Partager sur :