Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

VIDÉO - Tennis : un arbitre remotive un joueur en plein match... qui finit par battre le Français Herbert à l'US Open

vendredi 31 août 2018 à 8:11 Par Germain Arrigoni, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu

L'arbitre est descendu de sa chaise pour encourager Nick Kyrgios, alors mené par Pierre-Hugues Herbert. Le joueur australien a finalement remporté cette rencontre de l'US Open dans la nuit de jeudi à vendredi. Le Français a dit attendre "des explications, voire des sanctions".

L'Australien Nick Kyrgios
L'Australien Nick Kyrgios © AFP - AL BELLO / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

C'est une scène surréaliste à laquelle on a assisté sur le court de l'US Open. En plein match, l'arbitre de la rencontre entre le sanguin Nick Kyrgios (30e) et le Français Pierre-Hugues Herbert (75e) est intervenu pour encourager l'Australien, mal engagé, à se reprendre. 

"Je veux t'aider. (...) Tu es quelqu'un de formidable pour ce sport. Ce n'est pas toi, je le sais", entend-on lui dire Mohamed Lahyani, descendu spécialement de sa chaise d'arbitre lors d'un changement de côté et venu se poster devant Kyrgios. 

A cet instant, l'Australien de 23 ans était mené 6-4, 3-0. Environ deux heures après, il s'est imposé en quatre sets (4-6, 7-6 (8/6), 6-3, 6-0).

Herbert attend des explications

Si Kyrgios a affirmé que l'attitude de Lahyani n'avait "pas eu d'effet du tout", Herbert l'a déplorée.  "Ce n'était pas son rôle, ce n'est pas un entraîneur, c'est un arbitre et il n'a pas à descendre de sa chaise", a calmement considéré le joueur français.  

"On ne saura jamais ce qui ce serait passé si Mohamed n'était pas descendu de sa chaise et ne lui avait pas parlé, a-t-il insisté. Tout ce que je peux dire, c'est qu'à partir de ce moment-là, il est devenu un autre joueur." 

Les organisateurs du tournoi, eux, ont justifié l'attitude de l'arbitre par son "inquiétude" que Kyrgios ait besoin "d'aide médicale" et par le "bruit" régnant sur le court.  

Dans la soirée, dans un texte posté sur son compte Twitter, Herbert s'en est pris aux explications avancées par le tournoi. 

"Je suis en colère contre le communiqué de l'USTA (la Fédération américaine de tennis, ndlr) et la direction du tournoi qui nous prennent tous pour des imbéciles en nous faisant croire que l'arbitre n'a absolument pas outrepassé ses fonctions alors que son discours est audible sur quasiment toute vidéo", écrit-il, en ajoutant attendre "des explications, voire des sanctions".