Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

VIDEOS : 1.400 coureurs, 11 kilomètres et 30 obstacles à franchir, bienvenue à la Izenah Xtrem

lundi 25 juin 2018 à 4:06 Par Morgane Heuclin-Reffait, France Bleu Armorique

Dimanche, 1.400 personnes ont participé à la Izenah Xtrem, une course folle organisée pour la première fois à Dinan. Si les pros cherchent à faire le meilleur temps, la plupart des coureurs sont surtout là pour relever un défi entre amis ou collègues.

Les participants ont dû franchir 30 obstacles pour terminer la course
Les participants ont dû franchir 30 obstacles pour terminer la course © Radio France - Morgane Heuclin-Reffait

Dinan, France

Des palissades à franchir à mains nues, une structure de cinq mètres de haut à grimper à la corde avant de franchir un filet et d'atterrir dans une piscine... Voilà le genre d'obstacles XXL qui font la spécificité de la Izenah Xtrem.  1.400 personnes en ont donc franchi 30 répartis à travers Dinan-Léhon. Certains sont éprouvants physiquement.

Courir pour l'ambiance plus que pour le défi sportif

Tôt le matin, la vague de "l'élite" s'est élancée. Pour la suite de la journée, ce sont essentiellement des groupes d'amis ou de collègues qui ont pataugé dans la boue. Sur un coup de tête, Lucie a décidé de s'inscrire avec 18 copains. Pourtant, ils sont loin d'être tous marathoniens : "disons qu'il fut un temps où nous étions sportifs", plaisante David. "On fonce, il faut pas qu'on fasse honte à la bande quand même", renchérit Isa. Sentiment partagé pour Mickaël :

Le but c'est de ne pas se blesser, s'amuser et passer un bon moment !

Toutes générations et niveaux de sport confondus participent à la course - Radio France
Toutes générations et niveaux de sport confondus participent à la course © Radio France - Morgane Heuclin-Reffait

Chacun a droit à une médaille à l'arrivée. Ce qui compte n'est pas le temps réalisé pour achever la course, mais simplement le fait de la finir... même après quelques échecs.