Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉO - Trois ours mâles filmés dans le Haut-Béarn cet été

-
Par , France Bleu Béarn Bigorre, France Bleu

Trois ours bruns mâles ont été filmés par des caméras du FIEP (Fonds d'Intervention Eco-Pastoral) cet été dans le Haut-Béarn. L'association espère voir des portées d'oursons arriver dans la foulée, la présence de Sorita ayant été détectée sur la même période.

Trois ours ont été filmés dans le Haut Béarn cet été (ici, possiblement l'ours Néré né en 1997)
Trois ours ont été filmés dans le Haut Béarn cet été (ici, possiblement l'ours Néré né en 1997) - FIEP

Ce sont des images rares. Au moins quatre ou cinq ours ont été repérés dans le Béarn cet été : ce bilan du FIEP (Fonds d'Intervention Eco-Pastoral) ferait de l'année 2020 celle où "la population d'ours dans le département _revient à une situation qu'on ne connaissait plus depuis les années 1990_", explique Gérard Caussimont, le président de l'association. 

Ces images ont été captées par des caméras le 30 juin, le 6 et le 7 juillet dernier, mais d'autres traces ont été détectées au cours de tout l'été. Il s'agit potentiellement de Cannellito (fils de Cannelle, abattue en 2004), Néré (repéré en Ariège avant d'arriver en Pyrénées-Atlantiques) et Rodri (arrivé en 2014 dans le département et qui s'était accouplé avec Sorita en juin 2019). "On peut aussi dire qu’il y a un quatrième ours qui n’est pas sur nos images mais a été repéré par d’autres membres du réseau Ours Brun : un subadulte âgé de 2 à 3 ans, repéré dans les Hautes-Pyrénées l'an dernier et arrivé cet été dans le Béarn", précise le président du FIEP.

L'association espère que ces mâles se soient accouplés avec Sorita afin qu'il y ait des portées d'oursons : si le collier de localisation de cette dernière ne fonctionne pas, le FIEP a retrouvé des traces de sa présence début septembre dans le Béarn.

Pas de dégâts avérés

"On a aujourd'hui quatre à cinq ours qui sont totalement passés inaperçus, il n'y pas eu d’incident avec des randonneurs alors qu’il n’y a jamais eu autant de touristes en montagne que cet été", lance Gérard Caussimont. Pour l'heure, aucun dégât ou attaque dûs aux ours n'a été avéré : seuls trois dossiers d'attaques sur des troupeaux sont en cours d'examen car suspects, à la limite des Hautes-Pyrénées, dans une zone où le loup est aussi présent. 

"Quand on a 80.000 ovins et seulement trois attaques indéterminées, ça montre que _les habitudes de gardiennage et le savoir faire des bergers béarnais font qu'il n'y a pratiquement pas de dommages_", conclut Gérard Caussimont. Le FIEP demande au gouvernement d'appliquer la clause du plan Ours brun voté en 2018, qui prévoit le remplacement de tout animal tué par l'homme, après qu'un spécimen a été tué en Ariège début juin.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess