Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

[VIDEO] Un stage de gyroroue au Mans pour s'éviter des accidents

mardi 6 novembre 2018 à 4:29 Par Morgane Heuclin-Reffait, France Bleu Maine

Vous en avez peut-être vu passer dans les rues du Mans : des personnes qui filent sur la route ou le trottoir sur leur gyroroue. La Cité du Cirque a organisé un stage pour permettre aux enfants et débutants de maîtriser cet engin qui demande équilibre et prudence.

Les enfants ont profité d'un stage à la Cité du Cirque pour tester les gyroroues
Les enfants ont profité d'un stage à la Cité du Cirque pour tester les gyroroues © Radio France - Morgane Heuclin-Reffait

Le Mans, France

Un pied sur une des pédales, les mains cramponnées à la poignée de la roue et la jambe fléchie, avant de poser le deuxième pied pour se redresser... Monter sur une gyroroue est moins simple qu'il n'y paraît, même lorsqu'il s'agit de deux roues jumelées, plus stable. D'après le formateur Thomas Trébuil, "c'est plus compliqué que de descendre car ça demande plus d'équilibre". A la cité du cirque du Mans, il a donc donné quelques conseils aux enfants venus tester ce moyen de transport. 

Compliqué pour les enfants... et les adultes

Pour leur premier essai, certains enfants doivent faire preuve de détermination. Entre une gyroroue qui part seule devant et celles qui penchent sur le côté car les petits ont du mal à trouver leur équilibre, il faut un petit quart d'heure pour que tout le monde arrive à se stabiliser. Ensuite "tout se joue dans le poids du corps, explique Thomas Trébuil. Il faut osciller vers l'avant ou l'arrière pour faire aller la gyroroue dans la direction qu'on veut"

Pour tourner, il suffit d'orienter son bassin et garder le regard fixé sur l'horizon dans la trajectoire souhaitée. Les enfants comme Raphaël vont même "tourner les bras du côté où on veut aller". Pas évident pour les plus petits :

Pour les adultes, aller tout droit est compliqué car ils sont plus lourds et donc moins stables. Les enfants ont plus de mal dans les virages justement car ils sont trop légers.

En ligne droite, aucun problème pour eux : certains ont même tendance à filer un peu vite, comme Jules, ravi "d'aller très rapidement". "Parfois ils prennent trop de vitesse et ils tombent, indique Thomas Trébuil, ou ils se déséquilibrent au point qu'ils vont mettre pied à terre et que la gyroroue va partir seule devant". Talia, qui a déjà testé l'hoverboard, estime quand même que "c'est plus difficile car il y a moins d'équilibre".

Des règles de sécurité à respecter

Apprendre à utiliser une gyroroue, ça passe avant tout par les questions de sécurité pour soi et les autres. "Beaucoup de gens achètent des monoroues, moins chères et moins stables, sans avoir de notion de maîtrise donc ils peuvent se faire mal", explique Thomas Trébuil. On peut vite faire un écart lorsqu'on laisse la roue osciller un peu : "à 40 km/h, on peut passer du trottoir à la route", prévient le formateur.

Il faut notamment redoubler de vigilance dans les descentes. Les gyroroues sont bridées à une vitesse maximale, de 25 km/h à 40 km/h : "ça va freiner automatiquement si on dépasse la vitesse, mais si on force en penchant vers l'avant, il y a des bips d'alerte puis la machine s'arrête net", précise Thomas Trébuil. Le risque, c'est de retrouver éjecté et de se blesser en chutant.